Italie : naissance d’un leader du mobile en Italie / CK Hutchison — VimpelCom

Création d’une co-entreprise entre CK Hutchison, VimpelCom en Italie

CK Hutchison et VimpelCom ont finaliser la semaine dernière la fusion de leurs activités italiennes, créant une société de télécommunications intégrée:

  • desservant 31 millions de clients mobiles
  • 2,7 millions d’utilisateurs fixes. Source

« Non seulement la transaction créera un nouveau concurrent solide sur le marché italien, mais elle fournira également d’importants investissements supplémentaires pour stimuler le développement de l’infrastructure numérique de l’Italie, ce qui apportera des avantages aux entreprises et aux consommateurs de toute l’Italie – Tout en assurant que l’Italie reste à la fine pointe de l’économie numérique mondiale », a déclaré Canning Fok, co-directeur de CK Hutchison, dans un communiqué publié lundi.

« Lentreprise fusionnée, son équipe de direction et la gouvernance sont prêtes à lancer une nouvelle ère de services de télécommunications en Italie. Les clients verront des avantages réels en termes de qualité des appels et de services de données renforcés dès 2017, les deux sociétés intégrant leurs réseaux et combinant leurs prouesses techniques », a ajouté Jean-Yves Charlier, PDG de VimpelCom.

« La nouvelle société attend avec impatience la réalisation des 700 millions d’euros de synergies annuelles de l’activité et de l’investissement que la transaction apportera », a-t-il déclaré.

 RAPPEL — Actualité en ITALIE

Italie : naissance du 1er optel #mobile @Winditalia + 3 @Tre #4play

Rappel du 13/11/2015 – En fusionnant leur activité mobile et fixe en Italie par la création d’une co-entreprise détenue à 50/50 par Vimpelcom (Pays-Bas) et Hutchison (Hong Kong), Wind-3 va devenir le 1er opérateur mobile du pays et le 4e en Europe !

Depuis l’annonce de cette fusion en Aout 2015, le marché des télécoms italiens est en effervescence. Notons que le PDG de VimpelCom n’est autre que Jean-Yves Charlier ex de chez SFR. L’objectif est de créer une joint venture à l’image de ce qu’est devenue le géant anglais EE en UK.

La fusion doit aboutir à donner naissance à un nouvel opérateur leader avec à sa tête Maximo Ibarra actuel administrateur de  Wind, concurrent véritable de Telecom Italia, disposant de :

  • 2,8 millions d’abonnés sur le réseau du telecom fixe, dont
  • 2,2 millions de clients haut débit
  • 31 millions de clients en réseau mobile
  • Une synergie de 700 millions d’euros

Source : Interview de Maximo Ibarra