2019 @Netgem : les nouveaux moteurs de #croissance #ftth #tvconnect #homeconnect

22/03/2019 — Communiqué de presse du Groupe NETGEM

Résultats annuels 2018 – les nouveaux moteurs de croissance

  • Plan de croissance dans les services pour le Très-Haut Débit et la Fibre
  • Résultats 2018
  • Dividendes​ maintenus à 10 centimes par action, option de paiement en actions​ choisie par les actionnaires fondateurs

Paris, 22 mars 2019 – Le Conseil d’Administration de Netgem ayant arrêté les comptes, annonce les résultats 2018 et le plan de croissance dans les services pour le Très-Haut Débit et la Fibre.

Spécialiste de la maison connectée depuis sa création, Netgem s’adapte et anticipe une évolution du marché favorable pour ses investissements récents.

Netgem s’est créée sur la mission de connecter chaque foyer aux services digitaux. ​Ainsi, sur les 15 dernières années, Netgem a connecté près de 9 millions de foyers dans plus de 20 pays grâce à une offre ​produit connecté​ : la BoxTV.

Aujourd’hui, les objets connectés se multiplient et se transforment​. ​

Les opérateurs deviennent multi-services pour répondre à tous les besoins qui se créent au fur et à mesure que le consommateur final expérimente la puissance de la Fibre : vidéo en streaming dans toute la maison, enceintes connectées à commande vocale pour la musique et la domotique, mais aussi télésurveillance et sécurité connectée, maintien à domicile, etc.

En France et en Europe, l’organisation du marché favorise l’émergence d’une nouvelle concurrence sur les services avec le Plan Très Haut-Débit.​ En France, ce sont 40% des foyers qui se situent en zones « non denses », dites RIP (Réseaux d’Initiative Publique). Pour ces 17 millions de foyers français, le réseau Fibre sera financé par des fonds public-privé, avec comme conséquence un modèle d’accès “ouvert”, permettant à tout opérateur multi-services de fournir son offre de services digitaux sans avoir à supporter les très lourds investissements d’infrastructure.

C’est dans ce contexte que le Groupe Netgem s’est associé à la Caisse des Dépôts et Océinde pour créer Vitis, opérateur multiservices sur l’ultra haut-débit sous la marque Videofutur, aujourd’hui leader sur les zones RIP. Cet investissement permet à la fois de profiter du très fort potentiel de croissance de ce marché et pour le Groupe de disposer d’un accès direct au client final.

Soundbox by Netgem

Pour répondre à cette évolution, le Groupe s’adapte en 2019 pour se positionner en ​plateforme de solutions et services pour la maison connectée répondant aux besoins des opérateurs multiservices, offrant à ​la carte Équipements Connectés et Services Opérés.

Les investissements de ces dernières années ont ainsi abouti à la mise au point d’une plateforme cloud multi-écran pour le streaming vidéo sur la Fibre et d’une enceinte connectée multiservices.​ 

Soundbox RCA brands (Technicolor) – by Voxtok / Netgem

Ces nouveaux produits et services viennent élargir l’offre disponible sur la ​plateforme​ Netgem. Le partenariat ZTE y contribuera également.

Partenariat strategique Fibre Europe - ZTE Corporation et Groupe Netgem

La vision du Groupe dans ce nouveau contexte, est de connecter des millions de foyers aux services rendus possibles par la Fibre et l’ultra haut-débit, en offrant aux consommateurs et aux opérateurs multiservices une ​plateforme de services digitaux et d’équipements connectés sécurisée, ouverte et innovante.

VITIS – Opérateur fibre français

Résultats 2018 positifs et trésorerie solide :

€ Million – IFRS, consolidé120182017Variation
Chiffre d’affaires41.861.8-32%
Revenu net19.625.2-23%
Ebitda2.76.6-59%
Résultat opérationnel courant2.36.3-63%
Résultat opérationnel4.47.0-37%
Résultat financier-0.90.2
Mise en équivalence (Vitis)-2.8-2.0
Impôts-0.6-0.6
Résultat net (part du groupe)+0.24.7
Résultat net global+0.34.4

Le chiffre d’affaires consolidé de 2018 s’est élevé à € 41,8 millions et le revenu net à € 19,6 millions, en raison du ralentissement des investissements des opérateurs dans les Box TV. Le ralentissement plus modéré du revenu net provient de l’effet contributif des activités de services.

Le chiffre d’affaires du périmètre non-consolidé (Vitis – Videofutur), essentiellement constitué de ventes de services, est en hausse de 86% à € 10,4 millions.

Le résultat opérationnel atteint € 4,4 millions en 2018. Les charges d’exploitation qui incluent des coûts de restructuration de € 0.7 million baissent cependant de 11% du fait de la réduction des dépenses à l’international et du recentrage de la R&D.

Dans le périmètre non consolidé, ​Vitis reste en perte à hauteur de € 5,5 millions, en raison des coûts liés à l’acquisition d’un parc d’abonnés en propre. En 2018, la Caisse des Dépôts et Réunicable ont apporté € 4 millions en numéraire à Vitis, dont la trésorerie s’élevait à € 5,3 millions fin 2018.

Sous réserve de l’approbation de la prochaine assemblée générale des actionnaires, Netgem apportera son activité plateforme en France et en Allemagne à Vitis, valorisée € 5,3 millions, ce qui permettra au Groupe de retrouver sa position actionnariale à environ 53% du capital (fully diluted).

1 ​L​es comptes sociaux et consolidés ont été arrêtés par le Conseil d’administration du 21 mars 2019. Les procédures d’audit ont été réalisées et le rapport des commissaires aux comptes relatif à la certification des comptes est en cours d’émission.

Après prise en compte de la quote part des résultats de Vitis, d’une charge financière de € 0,9 million (effets de change) et d’une charge d’impôt de € 0,6 million, Le Groupe enregistre un bénéfice net de € 0,2 million en 2018 (part du groupe).

€ Million – IFRS, consolidé20182017
Cash flow lié à l’activité (A), dont :1.414.0
– CAF avant impôt2.86.4
– Impôt versé0.1-0.4
– Diminution (augmentation) du BFR-1.58.0
Cash flow lié aux investissements (B)3.2-1.5
Cash flow opérationnel (A + B)4.612.5
Cash flow lié aux financements-3.9-35.1
Variation nette de trésorerie0.7-22.6

La trésorerie de Netgem à la fin de l’année 2018 s’élevait à € 11,0 millions, soit une augmentation de € 0,7 million par rapport à 2017.

Les activités du groupe ont généré un montant de trésorerie après impôts de € 1,4 millions en 2018.
Les flux de trésorerie liés aux investissements incluent la mise en œuvre de solutions de financement et leurs remboursements.

Les flux de trésorerie liés aux financements comprennent € -2,0 millions de rachat d’actions, € – 2,8 millions de dividendes versés en 2018 et € +1,2 million de mise en place et remboursement d’affacturage des financements mentionnés ci-dessus.

€ Million – IFRS, consolidé31/12/1831/12/2017
Capitaux propres et endettement
Capitaux propres, part du Groupe24.027.7
Passifs financiers courants et non courants7.55.9
Analyse de la trésorerie nette
A. Liquidités11.010.2
B. Passifs financiers courants7.23.0
C. Trésorerie nette courante (A) – (B)3.87.2
D. Passifs financiers non courants0.32.9
E. Trésorerie nette (C) – (D)3.54.4

Dividendes

Le Conseil d’Administration a proposé le maintien du dividende à 10 centimes par action. Une option de paiement du dividende en actions avec décote de 10% sera proposée.

Les actionnaires fondateurs (30% du capital à fin 2018) ont indiqué qu’ils retiendront cette option, traduisant leur confiance dans l’opportunité que représente les services de la maison connectée pour le Groupe à moyen terme.

Calendrier financier

  • Chiffre d’affaires et revenu net du T1 2019 : 10 mai 2019, avant bourse
  • Assemblée générale annuelle : 14 mai 2019
  • Chiffre d’affaires et résultats du 1er sem. 2019 : 1er août 2019, avant bourse
  • Chiffre d’affaires et revenu net du T3 2019 : 17 octobre 2019, avant bourse

#TelcoTV — #Soundbox @Voxtok by @Netgem, la spacex de la #TVConnectée #OTT @dabonneville

Roku n’est pas la seule société à vouloir rendre les barres de son plus intelligentes. C’est une catégorie de produits dont nous allons beaucoup entendre parler dans les mois à venir et peut-être même en provenance des fournisseurs de services d’Internet et de télévision (OpTel / Telco).

Si les choses se passent comme prévu pour Voxtok , une start-up européenne de l’audio domestique a récemment été rachetée par le fabricant français Netgem spécialisé en TV connectée.

Pendant la semaine du CES 2018 à Las Végas, les deux sociétés ont présenté leur propre barre de son intelligente avec un support audio baptisé Soundbox.

L’appareil Soundbox Voxtok by Netgem va au-delà de la fonctionnalité des barres de son alimentées par Roku puisqu’il propose également un dispositif de streaming vidéo. Connectez votre téléviseur et vous pourrez accéder à des services de musique comme Napster et Deezer, ainsi qu’à des applications de streaming vidéo comme Amazon Video, YouTube et Netflix.

Et grâce à son expérience dans l’audio à domicile, Voxtok a mis la musique à l’avant-plan, en ajoutant la reconnaissance automatique du contenu et d’autres fonctionnalités qui aident les consommateurs à construire leurs bibliothèques musicales.

Voxtok prévoit de vendre éventuellement une version haut de gamme de la Soundbox directement aux consommateurs, mais les premières unités seront étiquetées en marque blanche et distribuées par les opérateurs de télévision.

  • Un premier « client » est déjà inscrit et commencera à expédier des Soundboxes à ses clients ce trimestre.

« It’s a game changer for the industry », a déclaré Thibaut Dabonneville, vice-président du marketing chez Voxtok.

Certains ont douté qu’il y ait vraiment de la place pour une autre catégorie de haut-parleurs intelligents, mais Thibaut Dabonneville a soutenu que les barres de son intelligentes apportent des caractéristiques que les haut-parleurs autonomes ne peuvent pas.

 « Nous avons tous des haut-parleurs connectés, mais ils ne sont pas si intelligents », a-t-il déclaré.

Les barres de son intelligentes peuvent bénéficier du téléviseur connecté, tout en offrant des fonctionnalités que le téléviseur ne peut pas – at least not out of the box – comme des applications musicales avancées, ou même la possibilité d’éteindre l’écran du téléviseur lorsque vous voulez écouter.

Source Variety du 10/01/2018 : Next Up to Get Smart: Soundbars