#FTTH — @Netgem : de la ​Box pour Tous à la ​Fibre pour Tous ! @VitisTV #Services #Telcos

De la BOX POUR TOUS​ à la FIBRE POUR TOUS

Netgem ouvre un nouveau chapitre de son histoire dans la maison connectée

Communiqué du 24 janvier 2019 – Source pdf, Paris, 24 janvier 2019

Netgem dévoile sa stratégie Services en se renforçant dans Videofutur
Démarrage réussi de Videofutur dans la Fibre avec plus de €10 millions CA en 2018

Le Conseil d’Administration de Netgem annonce le chiffre d’affaires et le revenu net annuels 2018 et valide le plan stratégique dans les services pour le très haut-débit et la Fibre.

Données non auditées, en € millions

Groupe Netgem 4ème trim. 2018 4ème trim. 2017 Variation 12 mois 2018 12 mois 2017 Variation
Chiffre d’affaires consolidé 10.8 16.5 -34% 41.8 61.8 -32%
Revenu net consolidé 4.7 7.0 -33% 19.7 25.2 -22%
Videofutur (CA non consolidé) 3.3 1.8 +89% 10.2 5.6 +82%

Les chiffres d’affaires consolidés confirment sans surprise le ralentissement des investissements des opérateurs dans les Box, constaté depuis le début de l’année 2018, mais un ralentissement plus mesuré sur le revenu net, grâce à l’effet contributif des activités de services dans le périmètre de consolidation de Netgem.

Sur l’année 2018, le chiffre d’affaires de notre participation Vitis (maison mère de Videofutur), opérateur de services sur la Fibre et non consolidée dans les comptes présentés, a connu une croissance de 82% et dépasse les € 10 millions.

« En créant Netgem en 1996, notre ambition était d’offrir à chacun les services d’une maison connectée. La Box nous a offert le moyen de connecter des millions de téléviseurs. C’est une première étape réussie.

Avec la Fibre, nous nous ouvrons le marché des 20 prochaines années, celui des nouveaux services et usages de toute la famille. C’est là que nous nous voulons investir dorénavant», explique Joseph Haddad, Président Fondateur de Netgem.

20 ans d’expérience réussie de la maison connectée

En 1996, le téléviseur était le centre du foyer et le symbole du divertissement et Netgem inventait la “Box”, permettant le développement de l’IPTV, service emblématique du déploiement de l’ADSL, Internet de première génération.

Aujourd’hui, ce point central s’est fragmenté en multiples écrans individuels et objets connectés, et de nombreux autres services digitaux y sont et seront consommés: streaming vidéo et audio très haute résolution, réalité virtuelle, mais aussi sécurité, santé, énergie, éducation… La Fibre optique va inexorablement remplacer le “fil de cuivre”, et rend possible une nouvelle génération de services digitaux qui amélioreront la vie de chacun.

L’émergence d’un écosystème Fibre, avec des règles du jeu favorables

Le marché de la Fibre est, partout en Europe, partiellement ou totalement ​ouvert​. C’est la conséquence du choix politique de la priorité à “l’ultra haut-débit pour tous”. Les infrastructures étant financées par de l’argent public, des opérateurs de service indépendants doivent pouvoir y accéder de manière non discriminatoire.

Netgem a pris pied sur ce marché en France depuis plusieurs années à travers Videofutur et plus récemment en Grande-Bretagne à travers une filiale de services, et s’y déploie en tant qu’opérateur de services de la maison connectée et du très haut-débit​.

Après avoir fait de la ​Box pour Tous​, la mission de ses 20 premières annés, Netgem fait de la ​Fibre pour Tous, ​sa nouvelle mission dans la conquête de la maison connectée.

Une première réussite avec Videofutur, une réplication en cours en Grande-Bretagne

Ce modèle d’opérateurs de service pour l’ultra haut débit a été incubé et développé ces dernières années en France au sein de Vitis, maison mère de Videofutur, dont Netgem est le premier actionnaire, aux côtés de la Caisse des Dépôts, premier investisseur des Réseaux d’Initiative Publique (RIP), et Oceinde, opérateur fibre à la Réunion.

En quelques années, Videofutur a su se positionner en opérateur alternatif en France, leader sur les RIP qui sont les réseaux de fibre qui assurent la couverture nationale du très haut débit dans les régions et qui couvrent près de la moitié des foyers. Ces réseaux sont financés par des fonds publics et tout opérateur peut y délivrer des services de manière non discriminatoire. Le magazine de référence 01net, dans un comparatif récent de l’ensemble des offres opérateurs en France, a fait de l’offre de Videofutur, la meilleure dans les régions.

En Grande-Bretagne un développement similaire est en cours. Le contrat remporté il y a quelques années en Grande-Bretagne a servi de “plateforme” pour développer un savoir faire “d’opérateur de services pour compte de tiers”, qui se déploie aujourd’hui plus largement sous la marque netgem.tv, à travers plusieurs canaux de distribution, dont la fibre en priorité.

Se renforcer dans Videofutur pour affirmer sa stratégie dans les Services

Netgem annonce apporter à Vitis sa branche d’activité “plateforme Cloud multi-écrans et enregistreur numérique” qui fait aujourd’hui partie de l’activité Box, avec neuf collaborateurs et les droits exclusifs sur la technologie pour la France et l’Allemagne.

Cette opération, validée par les organes compétents de Vitis et Netgem, renforce sensiblement les moyens de Vitis, et entraîne une relution majoritaire de Netgem au sein de Vitis, qui en possédera 53,2% du capital post opération (fully diluted). Cette opération suit une augmentation de capital de €4 million en numéraire souscrite fin 2018 par les autres actionnaires

Cette opération est soumise à un certain nombre de conditions suspensives usuelles, dont l’accord de la prochaine Assemblée Générale de Netgem. Elle valorise la participation de Netgem au sein de Vitis à 17,9 M€ après apport.

  • Le plan d’affaires de Videofutur, qui n’est pas aujourd’hui consolidée dans les comptes de Netgem, fait apparaître un triplement de l’activité pour atteindre €30 millions en 2021.

Une activité Box recentrée

Cette opération permet également à l’activité Box de se recentrer sur son core business, de réduire sensiblement ses coûts et ainsi d’assurer de manière rentable le support de ses clients et la maintenance de ses produits.

Un nouvel espace pour dialoguer sur la stratégie : lafibrepourtous.netgem.com

Pour dialoguer avec ses actionnaires sur cette stratégie, Netgem ouvre aujourd’hui un espace dédié : lafibrepourtous.netgem.com

Chacun peut y commenter la stratégie, faire des suggestions, s’inscrire pour participer à la présentation de la stratégie du Groupe et aux dernières offres de Videofutur le 14 Mai 2019 à Paris.

Calendrier financier

  • Résultats 2018 21 mars 2019, avant bourse
  • Chiffre d’affaires et revenu net du T1 2019 10 mai 2019, avant bourse
  • Assemblée générale annuelle 14 mai 2019
  • Chiffre d’affaires et résultats du 1er semestre 2019 1er août 2019, avant bourse
  • Chiffre d’affaires et revenu net du T3 2019 17 octobre 2019, avant bourse

#TelcoTV – Après #MusicAvenue, @Netgem Connected Home dévoile #GamingAvenue pour les #optels

Netgem IBC 2016Lors de l’IBC qui se déroule à Amsterdam, le spécialiste des solutions de télévision connectée, le groupe Netgem a dévoilé un nouveau service en streaming Gaming Avenue, en marque blanche, destiné à enrichir l’offre de contenus fournis par les opérateurs télécoms à leurs clients / abonnés. 

Source : DigitalTVEurope

Netgem a établi un partenariat avec la société GameFly streaming – une entreprise qui permet aux gens de jouer à des jeux de console haut de gamme depuis des téléviseurs intelligents ou lecteurs multimédias.

Netgem a intégré GameFly sur ses terminaux numériques (Set-top-box) Netbox et laissera les clients payer une redevance mensuelle pour jouer un catalogue de jeux- y compris Tomb Raider Jeu de l’année, Batman: Arkham Origins, F.E.A.R. 3, Darksiders et Red Faction Armageddon.

Un faisceau de familles de GameFly fournis jeux occasionnels sera disponible qui comprend des titres comme Lego Batman 3, Pacman Championship Edition et WRC4. Sont également inclus dans Gaming Avenue les jeux occasionnels fournis par la société Visiware Couchplay Games International et. Entre eux, ces deux sociétés vont fournir un catalogue de 300 titres.

« Les consommateurs sont de plus en plus exigeants à une gamme complète de services de divertissement connectés basés sur une gamme de solutions de contenu et les opérateurs de télécommunications sont bien placés pour fournir des faisceaux de divertissement rentables », a déclaré Sylvain Thevenot, directeur général de Netgem Europe.

« Avec l’ajout de la nouveauté Gaming Avenue mettant en vedette GameFly Streaming, Netgem est l’autonomisation de ses clients télécoms d’offrir à leurs clients une expérience de divertissement holistique de la télévision, la musique et les jeux par le biais d’une simple et une expérience cohérente. »

La libération Gaming Avenue suit le lancement récent de Netgem de Music Avenue, un service d’agrégation de musique multi-pièces et playout qui est également destiné aux opérateurs.

Le service en cloud intègre multi-sources de découverte et de personnalisation des capacités pour fournir du contenu audio autour de la maison et sur le go.

  • Netgem a dit que les offres de jeux et de la musique font partie de sa stratégie pour passer des services de télévision connectés à divertissement connecté et représente sa première étape vers son ambitions  «Netgem Connected Home ».

Parlant à DTVE à l’IBC, la responsable du marketing et de contenu chez Netgem, Nathalie Hughes, a déclaré que finalement Netgem vise à se ramifier dans d’autres aspects de la maison connectée, y compris la sécurité intelligent et des contrôles de chauffage intelligents.

Bien que ces applications ne sont pas actuellement sur le développement de la feuille de route de Netgem, Hughes a dit qu’il cherchera à soutenir ces et d’autres fonctions de la maison connectés dans les années à venir.