#Telecom : Grupo Salinas va investir via Totalplay en Colombie #FTTH #TelcoTV

Le Groupe Salinas vient de publier ses résultats sur 9 mois. La société indique qu’elle poursuit ses investissements stratégiques centré en priorité au Mexique, rééquilibre en Colombie et analyse sa position au Pérou dans le très haut débit par fibre grâce à l’attribution de concession nationale sur l’ensemble de chacun des territoires.

f43ec-totalplay2blogoLa société à prévu d’ouvrir le capital de son activité Azteca Comunicaciones Colombia en Colombie dans le but d’accélérer le développement et de réaliser le raccordement du dernier kilomètre jusqu’à l’usager via sa filiale commerciale TPlay Services (Totalplay) qui prendra part à l’ouverture du capital.

Communiqué de presse El Grupo Salinas – TV Azteca annonce une croissance de 55% de l’EBITDA, à Ps.812 millions dans le 3T16

« Le processus de réinventer TV Azteca inspirant, agiles, des formats innovants, de grande qualité, et à proximité du public, a donné lieu à une forte demande pour la publicité sur nos chaînes et une hausse des ventes au cours du trimestre », a déclaré Benjamin Salinas, directeur général TV Azteca.

Extrait du l’article Econotimes.com 

Via Google Traduction : […] Il est estimé qu’Azteca Comunicaciones Colombia doit être capitalisée avec US $ 100 millions pour investir dans l’infrastructure du dernier kilomètre, ce qui pourrait entraîner une performance positive à l’EBITDA à l’avenir. TV Azteca a récemment investi 40 millions de dollars US dans l’entreprise, de sorte que la capitalisation supplémentaire requise est de 60 millions de dollars.

[…] Suite à ce processus, TV Azteca a l’intention d’inviter tous les actionnaires à participer à la capitalisation d’Azteca Comunicaciones Colombia en privé et à travers le mécanisme que TV Azteca établit à cet effet. La participation des actionnaires de TV Azteca dans l’investissement représentera 60% de la société de télécommunications et chaque actionnaire pourra participer à l’investissement proportionnellement à leur part dans le capital de TV Azteca, ou dans une plus grande proportion, pour les parts de TV Azteca qui ne participent pas à la capitalisation, dans le cadre du mécanisme mis en place à cet effet.

Totalplay Netgem 2016TV Azteca, qui a récemment investi 40 millions de dollars US, conservera une participation de 40%. Servicios TPlay, une société de Grupo Salinas, a exprimé son intérêt à couvrir tout montant de l’investissement qui ne sera pas couvert par les actionnaires publics de la société.

En novembre, il y aura une assemblée des actionnaires pour examiner les perspectives de la société capitalisée, les détails de son plan d’affaires et les perspectives sectorielles, ainsi que la mise en œuvre du mécanisme d’investissement et le calendrier du processus.

Réseau de fibre optique au Pérou

Au cours des mois précédents, Azteca Comunicaciones Perú – filiale de TV Azteca – a complété le déploiement des 13.500 kilomètres du Dorsal Rouge Nacional de Fibra Óptica du pays.

Comme annoncé précédemment, en décembre 2013, TV Azteca a remporté un appel d’offres pour la construction et l’exploitation du Red Dorsal Nacional de Fibra Óptica du Pérou.

  • Le gouvernement a fourni les fonds pour la construction et l’exploitation grâce à une concession de 20 ans, et TV Azteca commercialisera les services de télécommunications dans 339 collectivités.

L’administration de TV Azteca est en train de mettre à jour l’évaluation et les perspectives de ses investissements dans les télécommunications au Pérou, comme demandé auparavant par le Conseil, afin de déterminer sa cohérence avec la définition stratégique de l’entreprise. Sur la base de cette analyse, TV Azteca formulera un plan d’action concernant ces investissements.

#AssembléeGénérale : @Netgem, un business model axé sur la récurrence #TelcoTV #Actionnaire

Compte rendu – Le 9 juin le Groupe Netgem tenait son assemblée générale avec ses actionnaires à l’hôtel Pullman à La Défense à Courbevoie / Paris.

Rappelons que le Groupe Netgem est un fournisseur de solutions et de services de divertissement vidéo pour la maison connectée. Combinant des actifs technologiques éprouvés et une expertise dans les contenus et les nouveaux usages sur tous les écrans, les offres de Netgem permettent à des opérateurs multi-services dans le monde entier de valoriser et enrichir la relation avec leurs abonnés. Netgem est présent en Europe, Asie et Amérique du Sud avec plus de 4 millions de foyers actifs dans le monde.

555af-joseph2bhaddad2b-2bpdg2bgroupe2bnetgem2b-2bnetbox2btv2bpvx2btelcotvJoseph Haddad, Président-directeur général de Netgem, a rappelé les divers investissements réalisés en 2015 notamment avec les opérateurs télécoms EETV du groupe BT en Grande-Bretagne et au Mexique avec Totalplay appartenant au groupe Salinas.

Il a été précisé que le nouveau business model Netgem #TelcoTV est désormais axé sur une stratégie win-win avec les opérateurs télécoms. Cette stratégie permet d’investir avec les opérateurs télécoms, de générer de la récurrence en terme de revenu dans les services selon l’accroissement du parc d’abonnés dans le temps. Auparavant, le groupe Netgem enregistrait une simple marge unique lors d’un deal. Le nouveau modèle d’affaires met à l’honneur l’aspect lucratif d’une stratégie basée sur le développement durable avec son client et partenaire.

Le cas du Brexit a été abordé au sujet du deal avec EE / BT en UK. On nous a expliqué que ce scenarii, aujourd’hui validé par le récent référendum, a été parfaitement anticipé par le groupe depuis plusieurs mois.

BT EE TV Netgem 2016

Depuis le rachat de EE, premier opérateur mobile 4G anglais par le géant BT en 2015, Jospeh Haddad qui passe la majeure partie de son temps à Londres, nous a signifié entretenir d’«excellente relation avec les équipes de BT» de plus en plus présente au sein de EE.

Positionnement : le groupe BT a décidé de préserver ses deux marques (EE et BT) sur le marché anglais et de poursuivre les investissements en ce sens pour le moment. Le Groupe  BT/EE est entrée dans une réflexion de rationalisation de fond au sujet de ses infrastructures numériques auquel le groupe Netgem participe. Il s’agit effectivement de travailler ensemble pour concevoir le «chantier» numérique de demain.

Notons que EE possède une solution technologique optimale reconnue dans le monde entier au niveau de la TV Connectée etc repose sur la solution et l’expertise du groupe Netgem. Quand à BT Vision, la solution existe depuis plusieurs années sans pour autant être aussi flexible et innovante de celle de filiale.

Le Groupe Netgem s’investit chaque jour au travers de son équipe et son savoir-faire à renforcer son partnership avec BT/EE pour «tout ou partie de la futur solution sur offre combinée.»

85cc3-christophe-aulnetteEn Asie / Pacifique, Christophe Aulnette, directeur général de Netgem, a précisé qu’un nouveau service avait été lancé en Australie avec l’offre FlipTV au cours du début de l’année 2016.

Netgem regarde en Nouvelle Zélande

L’offre FlipTV, est une offre de tv riche en chaînes internationales linguistiques, elle s’adresse aux millions d’immigrés / nationalités / langues venus du monde entier vivre l’expérience australienne !

Cette activité génère un équilibre financier permettant de maintenir le bureau des équipes à Sydney. Netgem bénéficie aussi toujours d’un contrat de maintenance avec l’opérateur Telstra pour son parc de 800.000 T-Box installées.

Toujours en Asie au Sri Lanka considéré comme la porte ouverte sur l’Inde, le deal avec Sri Lanka télécom s’avère très intéressant. L’opérateur télécom national a engagé un programme d’investissement sur plusieurs années. Netgem est le fournisseur de la nouvelle solution technologique en TV connectée et fournit également une Netbox, un terminal numérique hybride HD (Set-top-box). Sri Lanka Telecom remplace son ancien parc de décodeur par celui de Netgem et a renforcé son offre avec l’opérateur Mobitel pour proposer de la 4G, voir du quadruplay.

Videofutur – Netgem a précisé que l’activité de Videofutur était proche de la rentabilité. Une bonne nouvelle donc pour les actionnaires quand on sait désormais que la société s’investit énormément dans les RIP, réseaux d’initiative publique très haut débit en France et en expansion dans les régions «Francophones».

Le positionnement de Videofutur est très clairement axé en priorité sur les RIP. Netgem précise que c’est une voie d’avenir où l’activité de Videofutur peut réellement se développer progressivement avec ses partenaires.

Videofutur a déjà conquis plus de 150.000 clients et 22.000 fans sur les réseaux sociaux.

Au sujet du récent accord de partenariat avec Verimatrix pour lancer une nouvelle plate-forme de télévision dans la région DACH (Allemagne, Autriche et Suisse), j’ai demandé à Joseph Haddad quel était le périmètre et l’enjeu d’un tel accord avec le spécialiste de la sécurisation et l’amélioration des revenus pour le multi-réseau, des services de télévision numérique multi-écrans dans le monde entier.

Très enthousiaste sur ce récent accord, Joseph Haddad nous a informé que le société Verimatrix s’est tournée vers le groupe Netgem pour convenir d’une telle collaboration et proposer le meilleur à ses clients dans la région DACH.

Netgem précise d’ailleurs que le lancement de sa nouvelle offre / Solution de TV Connectée 4K au Luxembourg  pour le package Bamboo Post Luxembourg a surpris le secteur en Europe et a contribué à renforcer la notoriété et le savoir-faire des équipes de Netgem notamment auprès de nouveaux clients potentiels précisément en Allemagne et Autriche, 2 nouveaux marchés à conquérir conquête.

Notons que Netgem est déjà présent en Suisse avec l’opérateur Net+/NetPlus.

Joseph Haddad indique que l’Allemagne est constitué de multiples opérateurs locaux et que la société Netgem y voit des perspectives dans les (16) landers en très haut débit

Au sujet du CIR de 3 millions d’euros (crédit impôt recherche), Netgem a déclaré ne pas avoir voulu provisionner une telle somme car la société considère être parfaitement en accord avec le dispositif. Des discussions sont donc en cours pour apporter tous les éléments nécessaires à l’administration.

Conclusion : l’assemblée générale s’est parfaitement déroulée, la société poursuit son élan sur son nouveau business model générateur de récurrence pour se développer, innover et avancer.

Important : il nous a d’ailleurs été précisé que le principal indicateur de croissance à retenir prochainement pour les actionnaires doit se focaliser sur l’évolution de la marge brute !
  • Chiffre d’affaires et résultats du 1er semestre 2016 : 29 juillet 2016 avant bourse

France – «Sortir les actions de l’ISF» la nouvelle proposition choc de Louis Gallois

Pour relancer l’investissement, le président de La fabrique de l’industrie estime qu’il faut «oser des choses».

«Il y a une telle urgence à relancer l’investissement» qu’il faut «oser des choses». Comme à son habitude, Louis Gallois ne mâche pas ses mots sur RMC, le président du centre de réflexion La Fabrique de l’industrie est allé jusqu’à proposer une solution inédite: «qu’on sorte les actions de l’ISF».

(…) ce geste «permettra aux Français d’investir dans les entreprises» pour qu’elles puissent grandir et contribuer à stimuler l’économie française, (…) «Il faut encourager la prise de risques pour l’épargne des Français. Il faut que l’épargne des Français aille vers l’investissement»

Source : «Sortir les actions de l’ISF», la nouvelle proposition choc de Louis Gallois