#TVaaS — @Netgem, une stratégie & des perspectives de croissance en 2018 !

D’ici la fin 2018, le Groupe Netgem achèvera la transformation de son offre et de son business model de fournisseur de Set-Top-Box à fournisseur de “TV-as-a-Service”.

Résultats 2017 — Paris-La Défense, le 9 mars 2018

Extrait du Communiqué de presse Groupe Netgem en pdf

La valeur résulte désormais des services de contenu et de technologie dérivés de l’utilisation du service de télévision par le consommateur final, tandis que les revenus de matériel reflètent l’acquisition directe ou indirecte d’un nouveau client et ne constituent plus un facteur de valeur pour le Groupe.

Le Groupe s’attend à ce que cette transformation aligne ses intérêts à long terme avec ceux de ses clients et de ses partenaires de distribution et ouvre de nouvelles opportunités de développement, détaillées ci-dessous.

Le Groupe est désormais en mesure de tirer parti de l’infrastructure de cloud et du moteur d’agrégation de contenus qu’il a développés pour les services triple play de ses clients, afin de répondre aux opportunités de croissance stratégique du marché de l’OTT.

 

L’émergence de l’OTT implique que les offres de divertissement de nouvelle génération pourront et seront dégroupées des offres de connexion Internet à haut débit, ce qui ouvre de nouvelles opportunités de distribution.

En fonction de la situation locale de chaque marché, le Groupe cherchera à répondre à certaines de ces opportunités, directement ou en partenariat avec ses Clients. Les nouvelles opportunités comprennent des offres groupées de TV avec des forfaits mobiles ou des offres groupées de TV avec des appareils électroniques grand public.

D’un point de vue financier, le Groupe estime que 2018 marquera un tournant, avec l’impact combiné de la transformation SaaS des années précédentes et de la contribution des nouvelles initiatives OTT, initiant une phase de croissance pluriannuelle du revenu net (lequel est défini comme le chiffres d’affaires diminué du coût du matériel vendu) et de l’EBITDA.

Après plusieurs années où la priorité financière du Groupe était la génération de cash, la croissance est maintenant le nouvel objectif principal ; la rémunération variable 2018 des dirigeants du Groupe sera exclusivement liée aux objectifs de croissance par rapport à l’année 2017.

  • Le Conseil recommandera à l’Assemblée Générale des Actionnaires d’approuver un dividende de € 0,10 par action.
  • Le Groupe poursuit son programme de rachat d’actions et détenait environ 6,3% de son capital au 31 décembre 2017.

Calendrier prévisionnel de communication financière

  • Chiffre d’affaires et marge brute du T1 2018 — 3 mai 2018, avant bourse
  • Assemblée générale annuelle — 3 mai 2018
  • Chiffre d’affaires et résultats du 1er semestre 2018 — 3 août 2018, avant bourse
  • Chiffre d’affaires et marge brute du T3 2018 —18 octobre 2018, avant bourse

Résultats 2016 – @Netgem confirme son leadership sur le marché de la #TelcoTV

La nouvelle stratégie du groupe Netgem commence à avoir de l’allure si l’on en juge par les résultats successifs depuis 2 ans ! Le nouveau business model porté par les équipes de la société est en pleine conquête auprès des opérateurs télécoms qui cherche à se démarquer fortement dans une concurrence féroce. La TV connectée n’en n’est qu’a ses balbutiement !


Publication Groupe Netgem – Résultats 2016 en pdf

Paris-La Défense, le 6 avril 2017

Résultats et situation financière 2016

IFRS en millions d’€, consolidé

20161

2015

Variation

Chiffre d’affaires

74,3

78,8

-4,4

-6%

Marge brute

27,5

25,8

+1,7

+7%

Résultat opérationnel courant

5,5

1,9

+3,6

+195%

Résultat opérationnel

8,7

1,6

+7,1

+430%

Résultat net

6,3

1,4

+4,9

+339%

OCI

0,2

0,4

-0,2

-46%

Résultat net global

6,5

1,8

+4,7

+261%

Le chiffre d’affaires 2016 a atteint € 74,3 millions (-6%) et la marge brute 2016 a atteint € 27,5 millions (+7%).

Le résultat opérationnel courant 2016 s’établit à € 5,5 millions, en croissance de 195%. Les dépenses opérationnelles ont baissé de 8% à € 22,0 millions, notamment du fait de la rationalisation des opérations en France, dans un contexte de renforcement de l’effort de R&D.

Après prise en compte du résultat de cession relatif à l’opération Vitis (+€ 3,9 millions), le résultat opérationnel a atteint € 8,7 millions en 2016 (+430%).

Le résultat financier a atteint € 1,1 million, dont € 0,4 million provenant du placement de la trésorerie du Groupe et € 0,7 million dus à des opérations de couverture de change.

La charge d’impôt a atteint € 3,4 millions, dont € 1,8 millions de charge d’impôt différés.

Le Groupe a enregistré un résultat net de € 6,3 millions (part du Groupe) et un résultat net global (IFRS) de € 6,5 millions.

Lire la suite

#Croissance – @Netgem a multiplié par 4,5 son bénéfice net part du groupe entre 2015 et 2016

Netgem a multiplié par 4,5 son bénéfice net part du groupe entre 2015 et 2016, à 6,3 millions d’euros et a vu son bénéfice opérationnel courant bondir de 195% à 5,5 millions.

Source : NETGEM a multiplié par 4,5 son bénéfice net part du groupe entre 2015 et 2016 – Indices & Actions – Le Figaro Bourse

Le groupe annonce un chiffre d’affaires de 74,3 millions d’euros en 2016, en baisse de -6% par rapport à 2015. La marge brute ressort à 27,5 millions d’euros sur l’exercice (+7%). 

Après prise en compte de la cession relatif à l’opération Vitis (+ 3,9 ME), le résultat opérationnel est de 8,7 millions d’euros (+430%).

L’activité du Groupe a généré un cash flow de 4,9 millions d’euros en 2016.

Source : Netgem: forte hausse du résultat net en 2016.

  • Le Conseil d’administration de Netgem proposera à ses actionnaires, réunis en Assemblée Générale le 1er juin 2017, de maintenir à 0,15 euro le dividende par action.

#TelcoTV – Croissance amorcée pour @Netgem qui enregistre un résultat opérationnel de 149%

Logo NetgemCommuniqué de presse – Groupe Netgem – Source

Résultats 2015 – Chiffre d’affaires du 1er trimestre 2016

Paris La Défense, le 14 avril 2016

Résultats et situation financière 2015

IFRS en € millions ­ consolidé

2015

2014

Change

Chiffre d’affaires

78,8

72,5

9%

6,3

Marge brute

25,8

26,6

­3%

­0,8

Résultat opérationnel courant

1,9

0,8

149%

1,1

Résultat opérationnel

1,6

0,0

ns

1,6

Résultat net

1,4

­2,3

ns

3,7

OCI

0,4

2,4

ns

ns

Résultat net global

1,8

0,1

ns

1,7

Le chiffre d’affaires 2015 a atteint € 78,8 millions, en croissance de 9% par rapport à 2014. La marge brute 2015 a atteint € 25,8 millions.
La baisse de 3% de la marge brute, malgré la hausse du chiffre d’affaires, reflète la modification progressive du modèle d’affaire, d’un mode “marge unique” (liée à l’acquisition de nouveaux abonnés) vers un mode “marge récurrente” (proportionnelle à la base d’abonnés actifs). La marge brute a aussi été impactée par l’appréciation du dollar US au cours du 1er semestre 2015.

Le résultat opérationnel courant 2015 s’établit à € 1,9 millions, en croissance de 149%. Les dépenses opérationnelles ont baissé de 8% à € 23,9 millions, notamment du fait de la rationalisation des opérations initiée en 2014. L’activité française a été recentrée, impliquant une charge non récurrente de € 2,3 millions en 2015.

Le résultat financier s’établit à € 0,4 millions (incluant le placement de la trésorerie du Groupe) et la charge d’impôt à € 0,6 millions.

Le résultat net (part du groupe) et le résultat net global ont respectivement atteint € 1,4 millions et € 1,8 millions en 2015.

Le Conseil d’administration de la Société proposera à ses actionnaires, réunis en Assemblée Générale le 9 juin 2016, de maintenir à € 0,15 le dividende par action.

IFRS en € millions ­ Consolidé

2015

2014

Cash flow lié à l’activité (A)

2.8

(4.9)

CAF avant impôt

4.8

1.5

Impôt versé

­ 0.4

­ 0.5

Diminution (augmentation) du BFR

­ 1.7

­ 5.9

Cash flow lié aux investissements (B)

­ 1.4

­ 2.3

Cash flow opérationnel (A+B)

1.4

­ 7.2

Cash flow lié aux financements

­ 5.7

­ 6.8

Variation nette de trésorerie

­ 4.3

­ 14.0

L’activité du Groupe a généré un cash flow de € 2,8 millions en 2015. La capacité d’autofinancement du groupe avant impôt a atteint € 4,8 millions en 2015. L’augmentation du besoin en fonds de roulement de € 1,7 millions traduit la forte activité en fin d’année 2015.

Après prise en compte des investissements (€ 1,4 millions, essentiellement liés à l’acquisition d’actifs opérationnels), de la distribution de € 5,9 millions de dividendes en 2015, des décaissements liés aux achats d’actions propres (environ € 0,5 millions) et des produits financiers des placements de la trésorerie disponible (€ 0,6 millions), la trésorerie du Groupe atteint € 36,4 millions, en baisse de € 4,3 millions sur l’année.

IFRS en € millions ­ Consolidé

31/12/2015

31/12/2014

Capitaux propres et endettement

Capitaux propres, part du Groupe

54.9

59.4

Passifs financiers courants et non courants

0.6

0.6

Analyse de la trésorerie nette

A. Liquidités

36.4

40.7

B. Passifs financiers courants

0.6

0.6

C. Trésorerie nette courante (A)­(B)

35.8

40.1

D. Passifs financiers non courants

­

­

E. Trésorerie nette (C)+(D)

35.8

40.1

Les comptes sociaux et consolidés de la société Netgem SA ont été arrêtés par le conseil d’administration le 13 avril 2016. Les procédures d’audit ont été réalisées et le rapport relatif à la certification des comptes est en cours d’émission.

Chiffre d’affaires consolidé du 1er trimestre 2016, stratégie et perspectives

Sur le trimestre clos le 31 mars 2016, Netgem annonce un chiffre d’affaires consolidé de € 19,0 millions, stable par rapport à 2015.

Le Groupe va concentrer ses efforts de développement international autour de sa nouvelle offre #TelcoTV de plateforme TV dans le cloud. Depuis son lancement en octobre dernier à l’IBC, ce produit a reçu 12 nominations et récompenses pour son expérience utilisateur multi­écrans unique.

En France, le Groupe a concentré ses investissements sur la VOD pour compte d’opérateurs et sur les déploiements sur les réseaux d’initiative publique (“RIP”) en fibre optique dans certaines régions.

Opérations et événements importants

Le Groupe continue son programme d’achat d’actions et détient 5,3% de son capital en trésorerie.

Dans le cadre d’un contrôle de Netgem SA, l’administration fiscale a remis en cause près de 90% du Crédit Impôt Recherche pour les années 2011, 2012 et 2013, soit € 3,0 millions. Cette proposition de redressement est contestée par la Société qui considère que ses travaux de R&D sont éligibles au Crédit Impôt Recherche et défendra fortement sa position. Aucune provision n’a été passée dans les comptes à ce titre en 2015.

Calendrier prévisionnel de communication financière

  • ­Assemblée générale des actionnaires : 9 juin 2016
  • Chiffre d’affaires et résultats du 1er semestre 2016 : 29 juillet 2016 avant bourse
  • Chiffre d’affaires du 3ème trimestre 2016 : 13 octobre 2016 avant bourse

A propos de Netgem

Netgem est un acteur technologique innovant dans les solutions complètes de divertissement vidéo pour la maison connectée. Combinant des actifs technologiques éprouvés et une expertise dans les contenus et les nouveaux usages sur tous les écrans, les offres de Netgem permettent à des opérateurs multi­services dans le monde entier de valoriser et enrichir la relation avec leurs abonnés. Netgem est présent en Europe, Asie et Amérique du Sud avec plus de 4 millions de foyers actifs dans le monde. Netgem est coté sur NYSE Euronext Paris, Compartiment C (ISIN : F R0004154060, Reuters : ETGM.PA , Bloomberg : N TG FP)

Les plateformes de #PayTV en forte croissance en Afrique

Les plates-formes de télévision payante Pan-africaines progressent selon un nouveau rapport de TV Digital Research. Source

Selon le rapport «the Eastern Europe Middle East & Africa Pay TV Operator Forecasts », GoTV la plateforme TNT payante africaine (Télévision numérique terrestre) devrait conquérir 5,84 millions d’abonnés  entre 2014 et 2020 pour atteindre 7,50 millions. Son concurrent StarTimes devrait connaitre une croissance similaire et croître de 4,39 millions.

La télévision payante par abonnement regroupe 112 opérateurs qui couvrent 33 territoires.

Le taux de couverture devrait passer du simple au double entre 2010 à 2020, passant de 56,5 millions de foyers à 102,1 millions. Avec 182 plates-formes, ces opérateurs représentent plus de 90% des abonnés de la télévision payante de la région !

L’ensemble des revenus générés des abonnements et de la VoD (vidéo à la demande) pour les 112 opérateurs devrait doubler entre 2010 et 2020 pour s’élever à 15 milliards de dollars.