Sure choisit Netgem pour son offre innovante de services de TV hybride

Neuilly-sur-Seine, le 16 Octobre 2012 – Netgem (www.netgem.com), fournisseur de technologies et solutions pour la maison connectée, annonce avoir été choisi par Sure pour le lancement d’une nouvelle offre de services de TV hybride à destination de ses clients des îles anglo-normandes et de l’île de Man.
Grâce aux décodeurs hybrides fournis par Netgem, Sure peut désormais s’appuyer sur son réseau Internet à haut débit pour distribuer des contenus « live » et non-linéaires en Over the Top (OTT). 
L’opérateur peut maintenant ajouter des contenus TV premium à son bouquet de services et offrir à ses abonnés des forfaits « triple-play » et « quadruple-play ». 
Le décodeur hybride N8200 de Netgem, incluant la toute dernière version de son logiciel embarqué nCloud et un PVR, permettra aux abonnés de Sure de bénéficier d’une toute nouvelle expérience de télévision intégrant les chaînes terrestres gratuites du Royaume-Uni (DVB-T2) et leurs populaires contenus non-linéaires, ainsi que d’une interface utilisateur fluide et cohérente. 

Mike Phillips, Directeur du Développement Produits de Sure, a déclaré : « Grâce aux solutions innovantes de Netgem, nos abonnés vivent désormais une nouvelle expérience télévisuelle de qualité qui comprend trois éléments clés : la TNT régionale ; la puissance de l’Internet qui leur permet d’accéder à des applications et de compléter les chaines TNT régionales manquantes ; et une dimension communautaire, avec une vaste gamme de contenus numériques : informations, météo, voyages ou encore services de radio locale, et l’accès à une plateforme de vidéo à la demande locale, comprenant un large éventail de contenus locaux. »

A propos de Sure Cable Wireless Communications (CWC)

est une société de services de télécommunications globale. Nous gérons des sociétés de communications leaders à travers quatre unités régionales-Monaco & Îles, les Caraïbes, Panama et Macau. Nos services comprennent des services télécoms mobiles, Internet large bande et des services de lignes fixes aux niveaux national et international, ainsi que des solutions de télévision payante, de centres de données et d’hébergement, des services de transport de données et de télécommunications sociales (services publics). Nous fournissons à nos clients –consommateurs, sociétés, gouvernements- un service de premier ordre. Nous nous engageons à servir les communautés là où nous opérons, et à nous conduire de manière éthique et socialement responsable. Pour plus d’informations, visitez : www.cwc.com 


Au sein des divisions Monaco Îles, CWC opère sous l’entité Sure et sous l’entité Cable Wireless Communications.

CWC est un prestataire de services de télécommunications dans trois principales juridictions des iles anglo-normandes : Guernsey, Jersey et l’île de Man. Le Groupe dispose de la plus large gamme de compétences dans le domaine des télécommunications et fournit des solutions pour télécommunications mobiles, Internet large bande, lignes fixes, centres de données et télécommunications en entreprise à une gamme de clients étendue, y compris des consommateurs, les entreprises du domaine privé ou public. Nous sommes aussi des spécialistes en connectivité offshore, permettant à ces sociétés qui opèrent dans les îles d’établir des connexions et d’effectuer des transactions de façon fiable et efficace avec leurs partenaires dans le monde entier.

Orange Quadruple Play en Europe

Rappel du 13 avril 2011 – Dans une interview récente au Guardian et d’autres articles d’avril 2011, Orange indique qu’il met le cap sur les offres Quadruple play (forfait comprenant : internet, telephonie, television, mobile) en France avec l’objectif de faire évoluer son parc de clients à 50% avec ce type d’offre d’ici à 2015. 
L’opérateur de telecom européen ne s’arrête pas là puisqu’il indique qu’il en fera de même en Grande-Bretagne, en Pologne et en Espagne, et de souligner que ses offres connaissent un engouement en Europe de l’ouest.
On notera que l’offre IPTV en Grande-Bretagne doit être (ENFIN !!!) sur la rampe de lancement au vu des dires de ses dirigeants et que ça parait imminent ?
Rappel : Orange UK

Nota – Netgem / AMF et droits de vote double

Lors de la dernière l’assemblée générale des actionnaires de la société Netgem, la question de savoir de quelle manière la nouvelle réglementation AMF allait s’appliquer a été soulevée pour le principal actionnaire J2H.
Monsieur Olivier Guillaumin actionnaire de la société Fast Forward, elle-même actionnaire de la société Netgem, a répondu qu’il exercerait son droit de vote double le 29 juin avec pour conséquence de réduire mécaniquement les parts de J2H au capital de Netgem dans le but de respecter la réglementation en vigueur. La parution devrait avoir lieu sur le site de l’AMF.
Mon avis : J’apporte cette précision essentielle pour éviter les suppositions qui subsistent sur les forums.

Netgem, une action qui s’achète discrètement

Netgem est actuellement très prisée sur le marché boursier puisque la société Eximium a récemment déclaré avoir acquis 5,6% des actions de la société. 
De plus, durant la semaine du 13 au 19 juin 2011 se sont 1 350 000 actions (deux transactions) qui ont de nouveaux trouvés preneur d’une manière très discrète (en dehors de clôture) au détriment des petits porteurs.

Mon avis : Netgem vaut de l’or, ne céder surtout pas à la pression baissière, ne donner pas vos titres à plus riche que vous !

Netgem passe en mode sportif dans les affaires !

J’y étais aussi et comme je l’avais posté le 4 janvier, l’année 2011 préfigure le changement radical de situation pour la société Netgem, une convergence nommée : WOW!

L’assemblée générale de la société Netgem qui s’est tenue au Sofitel de la Défense à Paris ce jeudi matin 9 juin 2011 fut très sportive au niveau des échanges, voire vigoureuse tout en restant enrichissante.

En effet, plusieurs questions/réponses très intéressantes sont survenues dès le commencement de la réunion. Nous étions 26 personnes dans la salle.

Ce qui en ressort brièvement est l’évolution technologique des solutions Netgem proposée aux opérateurs télécoms et aux acteurs de l’électronique grand public qui reçoivent un échos considérable de part le monde entier, des produits et services reconnus grâce à des vitrines et des études de cas réels et productifs en terme de valeur. Christophe Aulnette, directeur général de la société Netgem, connait parfaitement le sujet.
  • L’Exemple le plus fort et le plus porteur à terme est celui de Monaco Telecom qui permet à Netgem de bénéficier d’une mise en avant de son expérience et sa maitrise de manière très soutenue dans le milieu professionnel sur tous les continents ! Toutanumerik.com
A la question de savoir si ils y avaient d’autres contrats de signés en plus de ceux déjà annoncés, la réponse fut clairement Oui, tout en précisant que leurs annonces seraient faites dès lors qu’elles se traduiraient par des commandes. 
En effet, la direction ne souhaite pas annoncer des contrats qui ne mènent que sur des tests et ça se comprend parfaitement c’est plus raisonnable dans ce sens pour tous.
Il a été pointé un déficit de communication de manière générale (aussi  bien au niveau professionnel qu’auprès des actionnaires), la direction en a pris acte tout en précisant vouloir améliorer cette situation très rapidement.
A la question de savoir si Netgem serait en mesure de pouvoir répondre à une forte demande des commandes en matériel Netbox pour livrer ces clients comme Telstra/Foxtel T-box qui ambitionne la constitution d’un parc de 1,5 millions de T-box d’ici à fin 2012, et des récents contrats en Suisse, Croatie, Slovénie, etc., Netgem a précisé que l’entreprise avait à sa disposition deux usines prioritairement dédiée en Asie et en Europe de l’Est, et de préciser que le contrat avec l’usine française n’est plus. Toutanumerik.com
Christophe Aulnette s’est félicité du contrat de renouvellement avec SFR dans la poursuite de leur partenariat durable jusqu’en juin 2014 en soulignant que Netgem apportait de nouvelles récurrences à destination des opérateurs telecoms ayant un parc de terminaux installés de générations précédentes. Netgem a développé de nouvelles solutions logicielles permettant de faire évoluer l’interface utilisateur en y apportant toute la souplesse d’intégration de nouveaux services pour les utilisateurs.

Au sujet du contrat de partenariat avec la société américaine Sezmi présente à l’internationale, le sentiment des dirigeants parait « très porteur » après avoir décroché un contrat avec l’opérateur Lusacell, pour l’offre sud américaine TOTALPLAY, filiale du groupe Salinas/Televisa.

Le nom du mexicain Carlos Slim (nom entier : Helú Haddad) a même été cité ! L’homme le plus riche du monde pour faire simple, qui détient l’opérateur télécom leader en Amérique Latine : TELMEX … bref, un géant à conquérir lire ici ! Toutanumerik.com

Que dire de plus ?

Intérrogé sur le fait que la société Netgem ne versait que 20% de son résultat net alors que sa trésorerie gonfle d’année en année et le sera encore en 2011 et contrairement  à d’autres sociétés qui distribuent environs 40% (je cite), Joseph Haddad, président directeur général de la société Netgem a répondu très clairement que la politique de l’entreprise privilégiait la prudence et le vouloir de poursuivre durablement dans ce sens et non de manière aléatoire comme d’autres sociétés cotées. Donc dans la logique on peut estimer que l’année 2012 produira un dividende de 0,13€ en perspective au minimum.

A la question de savoir s’il y avait d’autres dossiers d’étudiés en terme d’acquisition ou autres, la direction a précisé ne faire aucun commentaire des rumeurs mais reste néanmoins à l’écoute de toutes opportunités d’évolution dans un secteur en pleine mutation et concentration. Le cas Pirelli leur a rappelé combien il fallait resté prudent car intégré une société de 200 personnes dans une société de 70 personne reste extrêmement délicat. Si opportunité il y a … elle pourrait être une prise de participation croisée … une OPE dans une société cotée ?. Ce qui me parait plus judicieux dans la mesure ou l’on maîtrise le prix/coût. Bref, tout est possible. Toutanumerik.com

Voilà, une nouvelle assemblée générale qui se termine sur d’excellentes perspectives avec néanmoins un bémol qui pourrait à terme réconcilier tous les actionnaires, l’espoir que l’action ne soit pas « substantiellement décotée » et reflète UN JOUR la même réalité qu’en 2001!

Allez NETGEM !

Allemagne – 50% d’Allemands veulent la Connected-TV

Rappel 27/03/11 – Dans une récente étude sur le marché de la télévision connectée, on apprend que la marché Allemand va connaitre un dynamisme exceptionnel lors des deux prochaines années 2011-2012. En effet, se sont près de 50% (46%) qui veulent que leur écran puisse être connecté à de nouveaux services par internet. La demande est largement plus forte si l’on se penche sur la génération des 14 à 26 ans qui sont 60% à l’exiger.

Il y a 2 solutions pour répondre à cette demande sur le marché de l’électronique grand public :
  • Le changement d’équipement par le remplacement d’un écran plat par une TV Connectée très couteuse aux services très limités
  • L’ajout d’un terminal numérique hybride interactif petit, discret et mobile permettant d’accéder à un large de chaînes gratuites et payantes et à un choix de services évolutifs constamment pour un prix accessible à tous.
Les opérateurs télécoms devraient eux aussi rebondir en lançant de nouvelles formules triple play et quadruple play …
Mon avis : En attendant, la Toshiba Box N5000 (nouveau design) présentée sur BFM Business (voir) devraient conquérir le marché Allemand sans problème en affrontant admirablement l’Apple TV. Avec une Netbox HD N5000 conçue par Netgem (Toshiba Places STB1A) bien plus complète et ouverte que son concurrent, la petite Française devrait très certainement donner de la voix dans toute l’Europe. Qui gagnera le match ?

L’Australie propulse la T-box® et les affaires de Netgem

Le moteur australien de la télévision payante et des offres multiplay dresse des perspectives considérables et concrètes pour la société française Netgem, fournisseur officiel de la T-box® (Netbox N8000), terminal numérique hybride, pour l’opérateur telecom historique : TELSTRA.
Depuis la première signature datée du 19 novembre 2009, Telstra a décidé de placer sa T-box® au cœur de sa stratégie de conquête en Australie pour diffuser BigPond TV. Début 2011, l’opérateur de TV payante Foxtel, filiale du groupe Telstra, a d’ailleurs signé un accord stratégique pour lancer une nouvelle offre courant mai 2011 comprenant la T-box®. Toutanumerik.com
Le 27 avril 2011, David Thodey président de Telstra dressait les objectifs de l’ensemble du groupe (Tesltra + Foxtel) d’ici à fin de l’année 2012 en indiquant vouloir atteindre un parc de 1 500 000 T-box® installés dans les foyers. A ce jour, le seul chiffre publié par la société Telstra met en évidence un parc de 120 000 abonnés. 
L’ambition de l’empire Telstra-Foxtel est donc carrément considérable en terme d’acquisition d’abonnés T-box® pour les 20 mois à venir ! En effet, il revient à dire que Netgem va devoir fournir + de 65 000 Netbox 8000 par mois au Groupe Telstra / Foxtel. 
Mais ce n’est pas tout, pour faire face à une concurrence qui s’organise sur le territoire australien de la part d’une offre concurrente d’origine Malaisienne nommée FechTV développé par le groupe Astro, Telstra-Foxtel se doit de poursuivre et d’accélérer sa dynamique au plan régional et local. 
Pour y arriver, Foxtel a annoncer le 26 mai 2011 vouloir acquérir la totalité de sa participation dans l’opérateur de télévision payante Austar co-détenu par le groupe Européen, Liberty Global, qui souhaite solder ses positions en Australie. Une telle acquisition s’il elle se concrétisait, (je n’en doute pas), va permettre à Foxtel de passer d’un parc d’abonnés de 850 000 clients à 1 606 000 abonnés !
Il faut noter qu’au vu de la richesse de l’offre Bigpond TV développée par Telstra comprenant des contenus exclusifs et préférentiels, le PDG de Foxtel a récemment souligné lors d’une premier trimestre 2011 avoir enregistré des résiliations au profit de l’offre de sa maison mère Telstra T-box®. Toutanumerik.com
On comprend mieux l’enjeu et l’accord stratégique signé entre Telstra et sa filiale Foxtel pour promouvoir et commercialiser le produit phare qu’est la T-box® et la solution numérique multi-écrans qui l’accompagne… C’est pour cela que Foxtel T-box® aura une « image personnalisée et des caractéristiques techniques adaptées » version satellite ?
Mon avis : l’Eldorado pour Netgem est Australien, le potentiel d’affaires réelles s’amplifie de plus en plus chaque jour au fur et à mesure que la concurrence croît. Aujourd’hui, Telstra + Foxtel + Austar vont tout faire pour s’octroyer des parts de marché à en faire baver la concurrence… Toutanumerik.com

La presse souligne le triplement du CA à l’international

C’est un fait !
Oui toute la presse internationale est unanime depuis hier, ‘Netgem triple son chiffre d’affaires à l’international‘, c’est ce point que nous devons suivre sans pour autant délaisser le niveau du CA en France qui m’interpelle …
En effet, si l’on en juge par les ventes réalisées par SFR, soit quasiment aucune sans surprise, il reste néanmoins le contrat de Service jusqu’à la fin de l’année 2011. Par conséquent le chiffre d’affaires réalisé en France par la société Netgem nous donne une info. Oui, il y a bien une autre source de revenu générée au cours du premier trimestre 2011 … car le contrat de service ne peut générer autant de CA. (…) c’est ma conviction.

Rappel :  » Coté projet, il faut noter que Netgem bénéficie des investissements réalisés par les opérateurs télécoms en amont avant la mise sur le marché de l’offre commerciale définitive.  » 8 avril 2011

Netgem – CA annuel 2011 supérieur à 2010 ?

En ce 8 avril 2011, je décide de donner un pronostic ou du moins dresser un cap en terme de chiffre d’affaires pour la société Netgem. 
Après réflexions, analyses successives, au vu de ce que l’on peut voir commercialement et de ce qui n’est pas officiellement annoncé*, j’envisage un CA substantiellement supérieur à l’année 2010 pour 2011 c’est-à-dire une croissance assez impressionnante à l’international, un total au-delà de la barre des 150 M€ !
Comme je l’ai titré en ce début d’année pour vous adresser mes vœux, 2011 sera l’année Wow! par excellence et je pèse mes mots. Vous comprendrez donc que je suis relativement positif sur l’activité qui sera générée et notamment dans le domaine de la Connected-TV, activité qui a menée Netgem en bourse au printemps 2001 par son fondateur Joseph Haddad. La Télévision connectée est donc un joyau, un marché qu’il anticipe depuis plusieurs années. Aujourd’hui le marché est là, associé à la solution IPTV 2.0… Netgem propose la meilleure solution de convergence vers la nouvelle télévision. Toutanumerik.com
Les clients OPTEL de Netgem : 
  • SFR
  • Elisa / Saunalathi en Finlande
  • Telstra en Australie extension ‘T-box lite’ / Ssamsung
  • Slovénie Telekom
  • Algérie Télécom démarrage au deuxième semestre 2011
  • Monaco Télécom
  • Mélita à Malte
  • Netplus en Suisse démarrage au cours du quatrième trimestre 2011
  • H1 Telekom en Croatie
Les clients EGP, Electronique Grand Public, de Netgem
  • Toshiba Europe : Toshiba France avec la plateforme NetgemTV + Netbox N5000
  • Toshiba Europe compte dès avril 2011 déployer commercialement sa stratégie à l’ensemble des pays avec divers produits « Places », accédant à tout un univers de services riches en Cloud.
  • + ? ? ? ?
Les annonces en attente de Netgem :
  • Extension de contrat avec Slovénie Telekom pour la série Netbox N5000 / Netgem
  • Extension et /ou renouvellement de contrat avec Elisa qui opte pour la série Netbox N8000 / Netgem et probablement la solution NetgemTV
En attente des noms opérateurs :
  • 1 contrat en Europe
  • 1 contrat en Amérique Latine
  • + ?
Coté projet, il faut noter que Netgem bénéficie des investissements réalisés par les opérateurs télécoms en amont avant la mise sur le marché de l’offre commerciale définitive. 
* Pour compléter, je pense par conséquent qu’il y a d’autres annonces à venir et qu’il serait opportun que la société Netgem fasse l’effort de communiquer et de nous faire partager qu’elle se félicite des extensions et /ou renouvellement de contrats qui ont eu lieu récemment comme par exemple en Finlande et en Slovénie afin de le porter à la connaissance des actionnaires. Toutanumerik.com
Netgem doit tenir sa promesse donnée quant à davantage de communication surtout lorsqu’elle concerne de belles réalisations et la mise en avant de la vitrine technologique du groupe. Pour conclure et au vu de la situation et de l’actualité dans le secteur d’activité où officie la société Netgem, il est censé d’anticiper un « news flow » assez conséquent avec dans le viseur, un sursaut dans le domaine de l’électronique grand public qui nous apporterait de nouvelles références. Toutanumerik.com

Rappel : Netgem, de la trésorerie vers une récurrence substantielle – 30/03/11
Rappel : Netgem, une action que l’on s’arrache à la seconde près – 9/03/11
Rappel : Netgem 2011 – l’Année Wow!  – 4/01/11

ToutaNumeriK fête ses 6 ans !

ToutaNumeriK est née le 31 mars 2005, jour de lancement officiel de la Télévision numérique en France. Conçu pour partir à la découverte du numérique accessible à Tous, j’ai focalisé toute ma recherche sur la technologie et les acteurs de ce secteur et les perspectives en pointant sur une pépite, l’exception française : Netgem, ‘Désirée’ son surnom. Le site fête ses 6 ans d’existence. L’aventure ne fait que commencer !
ToutaNumeriK was born March 31, 2005, the day of official launch of digital television in France. Designed for exploring the digital access to All, I focused all my research on technology and industry players and prospects by pointing to a nugget, the French exception: Netgem Desiree his nickname. The site celebrates its 6 year history. The adventure has just begun!
ToutaNumeriK war geboren 31. März 2005, dem Tag der offiziellen Einführung des digitalen Fernsehens in Frankreich. Entworfen für die Erkundung der digitalen Zugriff auf alle konzentrierte ich alle meine Forschung auf die Technologie und Akteure aus der Industrie und Perspektiven, indem sie auf ein Nugget, die Französisch Ausnahme: Netgem « Desiree«  seinen Spitznamen. Die Website feiert ihren 6-jährigen Geschichte. Das Abenteuer hat gerade erst begonnen!
ToutaNumeriK nació el 31 de marzo 2005, el día del lanzamiento oficial de la televisión digital en Francia. Diseñado para explorar el acceso digital a todos y me centré toda mi investigación en los jugadores la tecnología y la industria y las perspectivas apuntando a una pepita, la excepción francesa: Desirée Netgem su apodo. El sitio celebra sus 6 años de historia. La aventura acaba de empezar!
ToutaNumeriK 3 월 31, 2005, 프랑스 디지털 TV 공식 출시 태어났습니다. Netgem 데지그의 별명 : 모두 디지털 액세스 탐험을위한 설계, 너겟, 프랑스의 예외 가리키는하여 기술 산업의 플레이어 잠재 고객에 대한 모든 연구를 하였다. 이 사이트 육년 역사를 기념. 모험은 이제 시작했습니다!
ToutaNumeriK oli s. 31. maaliskuuta 2005 päivä virallista julkaisua digitaalisen television Ranskassa. Suunniteltu tutustua digitaalisen saada kaikki, olen keskittynyt kaikki minun tutkimusta teknologian ja teollisuuden toimijoita ja näkymiä osoittamalla Nugget, ranskalainen poikkeus: Netgem « Desiree«  lempinimeä. Sivusto juhlii 6 vuotta historiaa. Seikkailu on vasta alkanut!
ToutaNumeriK twieled Mar 31, 2005, il-jum tat-tnedija uffiċjali ta ‘televiżjoni diġitali fi Franza. Iddisinjati għall-esplorazzjoni tal-aċċess diġitali għal Kulħadd, I iffukat riċerka kollha tiegħi fuq il-parteċipanti tat-teknoloġija u l-industrija u l-prospetti mill tipponta lejn nugget, l-eċċezzjoni Franċiż: Netgem « Désirée«  laqam tiegħu. Is-sit jiċċelebra l-istorja tagħha sena 6. L-avventura għadu kif beda!
ToutaNumeriK родился 31 марта 2005 года, в день официального запуска цифрового телевидения во Франции. Предназначен для изучения цифрового доступа для всех, я сосредоточил все мои исследования в области технологии и промышленности игроков и перспективы, указывая на самородок, французский исключение: « Дезире«  Netgem его прозвище. Сайт отмечает свое 6-летнюю историю. приключение только начинается!
ToutaNumeriK se je rodil 31. marec, 2005, na dan uradne uvedbe digitalne televizije v Franciji. Zasnovan za raziskovanje digitalni dostop za vse, sem se osredotočil vse moje raziskave o igralci tehnologije in industrije ter možnosti, ki jih kaže Zrno, francoski izjema: « Desiree«  Netgem njegov vzdevek. mesto praznuje 6 let zgodovine. avantura se je šele začela! 

Netgem, de la trésorerie vers une récurrence substantielle

Avec ces 42,9 millions d’euros de trésorerie, le Groupe Netgem peut envisager l’avenir d’une manière assez constructive. La société peut réellement s’offrir avec son assise d’emprunt bancaire une facilité d’investissement à en faire pâlir la concurrence.
En effet, avec une excellente gestion financière orchestrée depuis plusieurs années par Joseph HADDAD, l’œil de Lynx, le patron de Netgem est en droit de rivaliser avec les plus grands du secteur. La preuve, la société Netgem se situe dans le top 5 dans sa spécialité au plan mondial
Netgem a su investir dans son core-business, la poursuite dans cette direction devra s’affirmer davantage soit pas de nouvelles expériences privilégiant la croissance organique et des opportunités de croissance externes car oui, il y en a.
Au moment ou le directeur général de la société Suisse ADB est débarqué avec une notification officielle « d’effet immédiat », on peut se poser la question de savoir si l’acquisition de Pirelli fût un réel enjeu à terme ou la pure suppression d’un concurrent … quoi qu’il en soit Netgem a bien fait de raison garder avec objectivité vis à vis du dossier car il y a d’autres sociétés sur le marché avec une complémentarité métier / produit – logiciel dont leurs expositions commerciales sont bien plus reluisantes.
Ce qui compte avant tout c’est l’innovation technologique et logicielle et la maitrise intégrale de cette dernière. L’affaiblissement de la concurrence est une stratégie qui s’appelle IPTV2.0… quant on prend le temps d’y réfléchir, on s’aperçoit que l’enjeu est la reconquête… de tout ce qui aurait pu nous passer sous le nez et là un nouveau potentiel d’affaires se dressent devant nous ! 
Proposer la meilleure solution numérique aux opérateurs télécoms sans changer le parc physique est un enjeu majeur, celui de la récurrence pour les deux parties. Il revient à la direction générale, Christophe Aulnette, de consolider une véritable force de vente ultra-conquérante et proactive.

Netgem – 4 nouveaux contrats avec des opérateurs telecoms

Extrait de communiqué Netgem – Perspectives
« Dans la continuité de sa stratégie de développement à l’international et des contrats signés en 2010, le groupe annonce avoir conclu récemment des accords avec trois nouveaux opérateurs en Europe et un opérateur en Amérique Latine, confirmant ainsi la capacité de ses solutions à répondre aux besoins des opérateurs télécoms qui cherchent à valoriser leur offre de haut débit grâce à l’IPTV.
  • En France, l’arrivée prochaine d’une concurrence renforcée sur le quadruple play semble de nature à redynamiser un marché que Netgem considérait récemment comme mature. »
°°°°°°°°°°°°°°
Rappel de mon édito / Papyrus du 4 janvier : Netgem 2011 – l’Année Wow !
http://toutanumerik.blogspot.com/2011/01/netgem-2011-lannee-wow.html
« Ce qu’il faut donc suivre de près est l’indicateur et la courbe des ventes à l’international pour valoriser Netgem (dixit Joseph Haddad, PDG de Netgem). Néanmoins, il ne faut surtout pas considérer le marché français et/ou européen comme définitivement perdu (ou mature) loin de là, sur ce point précis, je ne partage donc pas l’avis du milieu.
En effet, une deuxième vague de convergence se forme à l’horizon (…), elle devrait de nouveau stimuler le marché Français, notamment avec la puissante arrivée de nouveaux concurrents (…) qui vont bousculer la parenthèse française et ainsi redessiner le paysage du numérique (…) avec le concours de consommateurs toujours en attentes d’une demande spécifique et individualisée, une impulsion commerciale que l’on peut présager bien supérieure au taux de pénétration du triple play au sein des foyers de l’hexagone !
La France se doit d’en être le précurseur comme pour le haut débit mais seul les visionnaires  ‘perspicaces’ pourront appréhender et surfer sur cette vague stratégique qui nous mènera tout droit à 2020 (…). Et c’est sur ce marché, que je suis positionné !

2011, une année d’Audace et Wow ! »

Netgem, une action que l’on s’arrache à la seconde près

Depuis le début de l’année 2011, l’action du groupe Netgem bénéficie d’une nouvelle tendance ce qui ne c’était pas produit depuis le printemps 2006 ou le titre avait connu une flambée pour atteindre un cours de 5,50€.

C’est le 13 janvier 2011, que ce que ‘je considère comme un ramassage’ et/ou ‘un message’ a débuté. Il n’y a pas de fumée sans feu surtout sur Netgem lorsqu’on la suit et l’étudie depuis sa création, son introduction jusqu’à son évolution aujourd’hui !

  • Désormais tournée à l’international, l’activité du groupe va de succès en succès. C’est en quelques mois que Netgem a démontré sa force à décrocher d’importants contrats avec des clients de renoms comme Telstra en Australie, Algérie Telecom, Melita à Malte, Slovénie Telekom, Monaco Telecom, Toshiba, Elisa en Finlande.
  • La récente spéculation que nous vivons est la conséquence d’un retour en grâce pour la plus belle des sociétés Françaises, une société qui démontre un véritable savoir-faire dans l’innovation, la recherche et le développement.

L’attitude du cours depuis janvier, les informations disponibles sur le web peuvent pousser à la réflexion d’une telle situation aujourd’hui. Je suis personnellement et totalement confiant sur le devenir de la société. Ce qui m’interpelle vraiment depuis mi-janvier est la manière dont est traité le cours, le carnet d’ordres ainsi que les transactions. Le déficit de communication est inédit sur 9 mois…
Après nous avoir dit « un contrat quasiment par mois »… désormais c’est tout le contraire que nous vivons. Dans quel but (pousser les petits porteurs à vendre ?) et/ou y en a t’il un en fait ?

A « ceux » qui ramassent ou « ratissent », qui se placent simultanément à l’achat et poussent à la vente dans le but de faire trembler les petites mains à bas prix, je leur rappelle, et ils ont dû s’en rendre compte, il est bien connu que la société Netgem à des actionnaires très fidèles qui ne sont pas disposés à céder leurs titres à ce prix là car ils connaissent parfaitement les fondamentaux sains et les perspectives d’affaires exponentielles. Le cours de l’action aux environs des 4 euros est tellement dérisoire qu’il laisse encore beaucoup de potentiel et d’espoir à la hausse. Ceux qui me lisent auront parfaitement compris que je ne suis pas prêt de solder mes positions surtout lorsque l’action est recommandée avec vivacité et insistance à 5€ minimum !

IN-Stat – n°3 mondial Netgem en IPTV

Rappel – L’institut d’analyse économique IN-Stat spécialisé dans l’étude du marché de la télévision numérique place la société Netgem au troisième rang mondial des solutions IPTV en terme de part de marché à la fin du second trimestre 2010 dans son résultat publié le 7 octobre 2010. Source

Dans son analyse, le cabinet stipule que les gains de part de marché à prévoir s’effectueront prochainement en Amérique Latine et l’Europe.

  • Cisco, Motorola, and Pace sont leaders sur le marché des terminaux Cable
  • Echostar, Humax, Pace, and Technicolor sont leaders sur le marché des terminaux Satellite
  • Cisco, Motorola, Netgem, and Samsung sont leaders sur le marché des terminaux IPTV

Mon avis : Sacré challenge en perspective pour la société Netgem au plan mondial du marché OTT / IPTV. La Netbox Cable by Netgem devrait prochainement faire son apparition dans le trio de tête sur le marché du cable. Quand à la Netbox Satellite by  Netgem … on peut espérer qu’elle nous ouvre les Amériques !