#Telecom : Grupo Salinas va investir via Totalplay en Colombie #FTTH #TelcoTV

Le Groupe Salinas vient de publier ses résultats sur 9 mois. La société indique qu’elle poursuit ses investissements stratégiques centré en priorité au Mexique, rééquilibre en Colombie et analyse sa position au Pérou dans le très haut débit par fibre grâce à l’attribution de concession nationale sur l’ensemble de chacun des territoires.

f43ec-totalplay2blogoLa société à prévu d’ouvrir le capital de son activité Azteca Comunicaciones Colombia en Colombie dans le but d’accélérer le développement et de réaliser le raccordement du dernier kilomètre jusqu’à l’usager via sa filiale commerciale TPlay Services (Totalplay) qui prendra part à l’ouverture du capital.

Communiqué de presse El Grupo Salinas – TV Azteca annonce une croissance de 55% de l’EBITDA, à Ps.812 millions dans le 3T16

« Le processus de réinventer TV Azteca inspirant, agiles, des formats innovants, de grande qualité, et à proximité du public, a donné lieu à une forte demande pour la publicité sur nos chaînes et une hausse des ventes au cours du trimestre », a déclaré Benjamin Salinas, directeur général TV Azteca.

Extrait du l’article Econotimes.com 

Via Google Traduction : […] Il est estimé qu’Azteca Comunicaciones Colombia doit être capitalisée avec US $ 100 millions pour investir dans l’infrastructure du dernier kilomètre, ce qui pourrait entraîner une performance positive à l’EBITDA à l’avenir. TV Azteca a récemment investi 40 millions de dollars US dans l’entreprise, de sorte que la capitalisation supplémentaire requise est de 60 millions de dollars.

[…] Suite à ce processus, TV Azteca a l’intention d’inviter tous les actionnaires à participer à la capitalisation d’Azteca Comunicaciones Colombia en privé et à travers le mécanisme que TV Azteca établit à cet effet. La participation des actionnaires de TV Azteca dans l’investissement représentera 60% de la société de télécommunications et chaque actionnaire pourra participer à l’investissement proportionnellement à leur part dans le capital de TV Azteca, ou dans une plus grande proportion, pour les parts de TV Azteca qui ne participent pas à la capitalisation, dans le cadre du mécanisme mis en place à cet effet.

Totalplay Netgem 2016TV Azteca, qui a récemment investi 40 millions de dollars US, conservera une participation de 40%. Servicios TPlay, une société de Grupo Salinas, a exprimé son intérêt à couvrir tout montant de l’investissement qui ne sera pas couvert par les actionnaires publics de la société.

En novembre, il y aura une assemblée des actionnaires pour examiner les perspectives de la société capitalisée, les détails de son plan d’affaires et les perspectives sectorielles, ainsi que la mise en œuvre du mécanisme d’investissement et le calendrier du processus.

Réseau de fibre optique au Pérou

Au cours des mois précédents, Azteca Comunicaciones Perú – filiale de TV Azteca – a complété le déploiement des 13.500 kilomètres du Dorsal Rouge Nacional de Fibra Óptica du pays.

Comme annoncé précédemment, en décembre 2013, TV Azteca a remporté un appel d’offres pour la construction et l’exploitation du Red Dorsal Nacional de Fibra Óptica du Pérou.

  • Le gouvernement a fourni les fonds pour la construction et l’exploitation grâce à une concession de 20 ans, et TV Azteca commercialisera les services de télécommunications dans 339 collectivités.

L’administration de TV Azteca est en train de mettre à jour l’évaluation et les perspectives de ses investissements dans les télécommunications au Pérou, comme demandé auparavant par le Conseil, afin de déterminer sa cohérence avec la définition stratégique de l’entreprise. Sur la base de cette analyse, TV Azteca formulera un plan d’action concernant ces investissements.

#TelcoTV @AlainMotard @Netgem cherche à conquérir de nouveaux marchés en Amérique latine ! #LatAm #OTT #IPTV

3c886-totalplay2bmexico2blogoPartenaire de l’opérateur Totalplay au Mexique avec ses décodeurs, le spécialiste de la TV Connectée le Groupe Netgem estime que l’instabilité en Amérique latine présente de nombreuses opportunités de marché.

Parmi ses services fournis pour la plate-forme haut débit du  Groupe Salinas, la société française profite de l’occasion pour développer de nouveaux services, tels qu’une plate-forme de surveillance, la cartographie du réseau et des stratégies de réduction des coûts.

Alain Motard - Netgem Latam 2016« Pour Netgem, les marchés difficiles sont généralement bons.

Si une entreprise est en constante augmentation, vous ne voulez pas changer quoi que ce soit. Mais dans l’instabilité des marchés, les entreprises cherchent la différenciation de leurs offres et des solutions de réduction des coûts », a déclaré Alain Motard, directeur des ventes pour l’Amérique latine à Netgem, dit Hispanique Télévision.

« Il est vrai que le marché latino-américain est difficile en ce moment, mais il apporte également des opportunités pour une entreprise expérimentée comme nous. »

Pourtant, il semble que Netgem ne puisse présenter une nouvelle opération cette année dans cette région.

Tout en répondant à la demande croissante pour Totalplay, la division des télécommunications de Grupo Salinas, Azteca, a construit un vaste réseau haut débit en fibres en Colombie, dans l’intention, de lancer un service IPTV avec le soutien potentiel de Netgem. Mais le projet est toujours en attente, dues entre autres, à un faible ratio des recettes par utilisateur (ARPU) et l’absence d’une demande réelle.

  • En outre, la société française pourrait lancer des opérations sur d’autres marchés d’Amérique latine, avec une attention particulière pour le Brésil, mais, pour le moment, aucun n’accord n’a été concrétisé.

Ainsi, Netgem va continuer à travailler Totalplay, qui devient son laboratoire privé pour étudier l’intégration des services de télécommunications sur une plate-forme unique.

Outre l’utilisation de décodeurs pour augmenter le contrôle efficace sur réseau IP, la plate-forme intègre la diffusion de la télévision en IPTV et des contenus en mode over-the-top (OTT) – ajout du service Netflix l’été dernier (2015) -, le multi-écran, la télévision mobile et des fonctionnalités avancées tels que le rattrapage ou le décalage temporel.

Lire l’article source : http://www.televisionhispana.news/2016030423189/netgem-busca-nuevos-mercados-en-la-incertidumbre-de-america-latina#ixzz42DpT0cnA

En Amérique latine, c’est en Uruguay qu’internet est le plus rapide !

Face à l’émergence et l’expansion de plus en plus conséquente des services de distribution de vidéo par Internet, le rapport de la société Akamai a signalé qu’à la fin du 2e trimestre de 2015, l’Uruguay est le pays d’Amérique latine qui possède propose la connexion Internet la plus rapide avec une moyenne de 5,9 Mbps et 47,7 Mbps maximum. Source

L’Uruguay est suivi par le Chili, avec une moyenne de 5,6 Mbps et 37 Mbps maximum.

Selon les pays analysés dans la région comprenant la Colombie, l’Équateur, le Brésil, le Panama, le Costa Rica, la Bolivie, le Venezuela et le Paraguay, le Vénézuela et le Paraguay enregistrent la la plus faible vitesse moyenne en connexion Internet au deuxième trimestre 2015 .

Pérou : Azteca Comunicaciones (Salinas) investit 274 millions de $ dans un réseau #FTTH – #IPTV

Après le Mexique, le déploiement en cours en Colombie, le Groupe Salinas poursuit son expansion avec sa filiale au Pérou en investissant 274 millions de dollars dans la création d’un réseau très haut débit en fibre optique après avoir remporter une concession pour 20 ans sur + de 13.400 kms !
Dans un communiqué de presse sur le site du Groupe Salinas daté 10 Avril 2015, on apprend que l’un des deux plus grands producteurs d’espagnol programmation de télévision dans le monde, a annoncé aujourd’hui que le succès avoir soulevé 274 millions $ sur15 ans à un taux de 5,88%. 57% du montant a été placé sur le marché péruvien et 43% chez les investisseurs étrangers.
Comme annoncé précédemment en Décembre 2013 Azteca a remporté un appel d’offres pour installer et exploiter un réseau de fibre optique (Fibre Optic Backbone Network) de 13.400 kilomètres pour fournir des services de télécommunications dans environ 80% du territoire péruvien. 
Le gouvernement fournira des ressources à la fois pour la construction et pour le fonctionnement, à travers une concession de 20 ans et le marché Azteca les services de télécommunications dans 339 centres de population. Les travaux de construction de réseau s’étale sur environ 18 mois.
La société a également construit avec succès le plus grand réseau de fibre optique en Amérique latine, en Colombie.

Azteca Comunicaciones confirme le lancement d’un service #IPTV / #OTT en Colombie

Azteca Comunicaciones a prévu de débuter des services IPTV sur le marché colombien à court terme, rapporte Prensario. Source
  • La société vise également à lancer une plate-forme OTT en Colombie avant la fin de 2015, selon le rapport. 
Azteca Comunicaciones s’attend à générer des revenus de 180 millions de USD en Colombie au cours des 3 prochaines années, selon un rapport précédent. 
Azteca Comunicaciones est une filiale du diffuseur mexicain TV Azteca appartenant à l’empire du géant Grupo Salinas. 
L’entreprise a déjà achevé le déploiement de la fibre optique (la colonne vertébrale) de la Colombie. Azteca Comunicaciones a installé 20.500 km de fibre optique, couvrant 769 municipalités. Source
Articles récents : 

Après le Mexique, Totalplay arrive en Colombie puis au Pérou – #IPTV #STB #VOD @Netgem

Azteca Communication, filiale du géant des télécoms mexicain le groupe Salinas, a publié les résultats de ses activités réalisés au 4e trimestre 2014. On observe :

  • Azteca Communication Colombia  a notamment terminé la construction et le déploiement du réseau de fibre optique en Colombie sur 80% du territoire colombien, représentant 20.500 kilomètres et 769 principales municipalités au travers duquel la société prévoit de lancer de nouveaux services de télécommunication : Total-Play.com
  •  Azteca Communication au Pérou  a débuté la construction du réseau nationale haut débit et devrait s’étaler sur 18 mois.

Comme annoncé précédemment en Décembre 2013, Azteca Communication Pérou a remporté un appel d’offres pour l’installation et exploitation d’un réseau de fibre optique de 13.400 kilomètres afin de fournir des services de télécommunications pour environ 80% du territoire péruvien.  La société bénéficie d’une concession de 20 ans et doit fournir 339 lieux où la population est importante.

 Articles récents : 

*** *** ***
Red de fibra óptica en Colombia 
Durante el trimestre Azteca Comunicaciones Colombia —subsidiaria de Azteca— terminó la construcción de la red de fibra óptica más importante de América Latina, que cubre cerca de 80% del territorio colombiano. La red se despliega a lo largo de 20,500 kilómetros y llega a 769 municipios en el país, en los que la compañía comercializa servicios de telecomunicaciones de clase mundial. 

Dicha comercialización resultará en sólido crecimiento de ingresos, lo que se traducirá en diversificación y fortalecimiento de los resultados de Azteca. Los contratos de venta de servicios de telecomunicaciones de la compañía para los próximos tres años suman aproximadamente US$180 millones. 
Red de fibra óptica en Perú 
Durante el trimestre, Azteca Comunicaciones Perú —subsidiaria de Azteca— inició la construcción de la Red Dorsal Nacional de Perú, que tendrá un tiempo estimado de obra de 18 meses. 

Como se anunció con anterioridad, en diciembre de 2013 Azteca ganó una licitación para instalar y operar una red de fibra óptica de 13,400 kilómetros que brindará servicios de telecomunicaciones en cerca de 80% del territorio peruano. El gobierno aportará los recursos tanto para la construcción como para la operación, a través de una concesión a 20 años y Azteca comercializará los servicios de telecomunicaciones en 339 centros poblacionales.

Colombie : Azteca va lancer une offre #IPTV avec @Netgem ! #ott

Azteca achève le déploiement du réseau de fibre optique en Colombie sur lequel il fournira de l’IPTV. Source
La société de télécommunication mexicaine, Azteca (filiale du Groupe Salinas) a finalisé la construction du réseau en fibre optique en Colombie. Elle fournira dans peu de temps un service d’IPTV pour entrer sur le marché de la télévision payante colombienne.
Le réseau s’étend sur 20.500 km, couvre 769 municipalités soit environ 80% du territoire du pays.

 Les fournisseurs IPTV sont Verimatrix (CAS et DRM) 
 et Netgem (décodeurs IPTV hybrides / OTT). 

« El IPTV tendrá como proveedores a Verimatrix (CAS y DRM) y Netgem (STBs híbridos IPTV/OTT). »
D’autre part, pour la construction et le financement du réseau de fibre optique actuellement au Pérou, la société a décidé d’émettre des obligations d’une valeur de 275 millions USD. Cet argent sera utilisé pour financer la construction du réseau et le gouvernement péruvien versera obligataires. Le réseau au Pérou couvre également près de 80% du pays.

Amérique latine : Haut débit fixe et mobile stimulent l’économie ! #ADSL #FTTH #3G #4G #latam

MediaTelecom consacre un article lié au développement du marché du haut débit fixe (ADSL / FTTH) et mobile (4G) selon les différents pays en Amérique latine.
 La croissance du Haut débit mobile  s’est accrue au Mexique jusqu’en juin 2014, une croissance conforme et encourageante à la tendance internationale, car ce est l’un des services les plus dynamiques dans le domaine de l’industrie des télécommunications à l’échelle mondiale.
Cependant, si l’on compare le Mexique à l’ensemble des pays en Amérique latine, la pénétration du haut débit mobile est toujours inférieur aux réalisations faites par des pays comme le Costa Rica, le Brésil, le Chili et le Venezuela.
En 2014, la base des abonnements à haut débit sans fil atteint 47,284,849, soit un taux de pénétration   de 39,9 abonnés pour 100 habitants au Mexique d’après l’Institut des télécommunications fédérale (IFT).
La pénétration du haut débit sans fil est se répartie comme suit : 0,8% pour les services par satellite, 1,11% pour l’accès sans fil fixe et 98,8% pour le haut débit mobile. L’IFT a expliqué cette croissance à la suite de nouvelles offres prépayées Internet mobile et des offres commerciales qui incluent des services gratuits à utiliser les réseaux sociaux.
Le régulateur a également déclaré que, selon l’Organisation de coopération et de développement économiques, entre Décembre 2013 et Juin 2014, le haut débit mobile au Mexique a augmenté de 18,8%, la troisième plus forte hausse parmi les pays membres de l’OCDE.
«Il est clair», a déclaré Mediatelecom, le Mexique reste derrière d’autres pays, à données comparables, en terme de niveau de développement, et est également bien en dessous de la croissance moyenne régionale de haut débit mobile de 38,6 pour cent.
Dans la région, le pays qui a le plus progressé en 2014 était la République dominicaine avec 116,5%, tandis que huit autres pays ont augmenté dessus de la moyenne et le Mexique a été parmi le groupe des nations qui a montré l’Internet mobile la moins dynamique.
 Par contre pour le Haut débit fixe, le Mexique occupe une meilleure position en Amérique latine. 

Exception car tous les pays sont dépassés par l’Uruguay, qui contrôle le déploiement de l’Internet haut débit fixe, et qui repose sur l’investissement de l’opérateur historique d’Etat Antel. En Argentine les opérateurs de télévision payante sont principalement ceux qui ont incité au développement du haut débit fixe.
Au Mexique, la croissance de l’Internet haut débit fixe est principalement due  à l’investissement de l’opérateur dominant dans la téléphone fixe rapporte Mediatelecom dans un rapport, qui a déployé une infrastructure réseau pour que cela se produise, surtout dans les collectivités rurales et très éloignées.
La base de pénétration des smartphones reste également derrière celle obtenue dans d’autres nations. Toutefois, la croissance du haut débit mobile au Mexique reste limitée, si on le compare avec le reste de l’Amérique latine.
Haut débit en Amérique latine
Encore une fois, en prenant les paramètres de comparaisons économiques retenues par l’OCDE, on arrive à 2 conclusions :
  • Le Mexique demeure parmi les pays où la pénétration du haut débit est la plus faible 
  • Et, par conséquent, le lieu où la pénétration en terme de croissance du service sera plus élevé que d’autres marchés déjà proche de la maturité.

 Au Mexique il y a une possibilité de connecter 60 millions d’utilisateurs d’ici 2018. Le pays a aussi l’un des plus importants taux de pénétration dans le mobile dans la région : 87 appareils pour 100 habitants. 

Colombie : au 1er sem. 2015, 65 municipalités passent à la #TNT

Dans la première moitié de l’année 2015, 65 nouvelles municipalités se joindront à la TNT en Colombie
Le projet du premier semestre 2015 en Télévision Numérique Terrestre (TNT) en Colombie  comprend l’installation et l’activation de 10 nouvelles stations. Ces travaux permettront à plus de 65 municipalités d’intégrer le service. (…)
À l’heure actuelle, la couverture nationale de la TNT dans ce pays est de 63%, comme il l’a déclaré au magazine il y a quelques jours Produ Ernesto Orozco, de TDT consultatif de ANTV. 
À la fin de 2016, la couverture en TNT atteindra une pénétration de 87%. Source

HD et VOD nourrissent la croissance de la télévision payante en Amérique latine

Le marché de la télévision payante et des services en Amérique latine devrait continuer une trajectoire de croissance en raison de la hausse des abonnements. La demande pour des services à valeur ajoutée tels que la haute définition (HD) et vidéo à la demande (VOD) stimule le développement du marché. Modèles de commercialisation novateurs, y compris des formules prépayées et des faisceaux multiple play s’ajoutent au chiffre d’affaires du marché. 
Renato Pasquini (Informations et Communication Technologies Industrie) de l’institut d’analyse Frost & Sullivan déclare que « De plus en plus, les clients attendent une meilleure qualité vidéo et une diversité des contenus, les opérateurs latino-américains se développent une ligne de chaînes HD à des prix abordables ». « Alors que certaines entreprises ont déjà constitué leurs portefeuilles avec des chaînes HD, d’autres accélèrent la transition de la définition standard à la HD pour augmenter les revenus supplémentaires par utilisateur (ARPU).» 
Les opérateurs cherchent à combiner voix, données, vidéo et services mobiles en packages pour réduire les coûts de service pour leurs clients. Toutefois, les lourdes taxes prélevées sur les services de télévision payante, en particulier au Brésil, et les faibles rendements sur les déploiements de réseaux dans les régions éloignées et les petites villes obligent la capacité des opérateurs à offrir des services convergents. 
La prochaine ère de la télévision payante sera donc coïncider avec la mise en place de nouvelles architectures de réseau pour rendre le contenu plus proche de l’utilisateur. En conséquence, la VOD est susceptible de devenir l’une des principales modalités de consommation de vidéo, permettant un regard et se sentir plus proche de services Internet livré de livraison de contenu traditionnel. Ainsi, le segment over-the-top (OTT), n’est actuellement pas une menace, peut s’accaparer une part des services de télévision à péage en fonction de la qualité des offres haut-débit et l’attractivité du marché des contenus. 
« Face à cette évolution, l’IPTV et un nombre considérable de fournisseurs de télévision par câble intègrent au fur et à mesure des services de vidéo à la demande sur leur décodeur numérique d’ici 2019 », a noté Pasquini. « La compétition qui a suivi entre les opérateurs de télévision par câble, de DTH et IPTV, en particulier au Brésil, au Chili, en Colombie et au Mexique permettra d’améliorer la disponibilité et la qualité des services, la valeur ajoutée de l’offre de services, et d’améliorer les niveaux de prix. » 
Comme les modèles de prestation sophistiqués gagnent du terrain, l’élargissement de la couverture géographique des services de télévision payante va prendre le marché latino-américain pour le prochain niveau de compétitivité.

Amérique latine : croissance du marché de la TV Everywhere — #TVE #OTT

Un rapport réalisé par l’institut Dataxis a identifié 12 plate-formes opérationnelles de «TV Everywhere» dans les sept principaux pays d’Amérique latine : Argentina, Brésil, Chili, Colombie, Mexique, Pérou et Venezuela. 

À la fin du premier trimestre de 2014, le marché TVE dans la région a montré un coup de pouce dans la distribution à la suite d’accords entre les fournisseurs de contenu et les principaux opérateurs de télévision payante. ESPN Play, l’un des pionniers dans le lancement de services TVE a augmenté de 65% dans la distribution depuis la fin de 2012. 
Selon le rapport intitulé «TV Everywhere in Latin America 2014», […]
Même si les offres de ces plates-formes sont demeurés relativement stables par rapport à la fin de 2012,  le marché TVE présente un fort potentiel de croissance comme complément de services de télévision payante. À cet égard, plusieurs chaînes de télévision internationales devraient se joindre à cette tendance avec le lancement de nouveaux TV Everywhere dans la région afin de compléter ainsi l’expérience multi-écrans, précise Dataxis. 
Les plates-formes TVE ont vu le jour pour contrer l’offre croissante des offres légales OTT (Over-the-top), qui est apparu en 2012, offrant un accès à du contenu de service de TV en ligne par abonnement avec authentification. «Ainsi, les systèmes TV Everywhere se sont adaptés à l’industrie de la TV payante et se présente désormais comme un projet à valeur ajoutée qui vise à fidéliser les abonnés», conclut Dataxis.

Source

Colombie — Azteca Comunicaciones prévoit de lancer un service #IPTV / #OTT -— #Netgem

Azteca Comunicaciones Colombia, filiale du Groupe Salinas, a annoncé fin juillet 2014 qu’elle avait atteint la couverture de 94% de la population en fibre optique pour son réseau très haut débit, après avoir remporté l’appel d’offre pour la construction du réseau national colombien en 2011.
La société a expliqué que, à la fin de Juin, le projet avait déjà atteint 17,940 miles de 19.000 au total et couvrant 667 communes dont 753 sont prévues. Il couvrira environ 80% du territoire. 
Azteca a prévu de lancer un service de télévision sur IP (IPTV). Les fournisseurs, partenaires technologiques seraient Verimatrix (CAS et DRM) et Netgem (décodeurs IPTV hybride / OTT).

Marché #OTT : Colombie / Mexique, forte croissance en Amérique latine

Dans une étude publiée par l’institut Datatix, on apprend que la marché de l’Over-the-top (OTT) tire réellement sa croissance en Colombie et au Mexique à Mexico sur les 7 plus gros marché en Amérique latine.
«Grâce à l’amélioration des connexions haut débit, les offres de contenu deviennent plus attrayantes et améliore le succès des ventes de périphériques connectés, les services OTT sont franchement en croissance», a déclaré Juan Pablo Conti, analyste senior chez Dataxis. Source
______________
Récemment, on a appris le groupe français Netgem, spécialisée dans la télévision connectée, a ouvert un nouveau bureau pour se développer au Mexique.

La solution DSLTE Lantiq Netgem à la conférence LTE Latina America


Lors du salon dédié aux technologies LTE, la société Lantiq est présente en Amérique latine avec un statut de sponsor de cette conférence qui se déroule du 28 au 30 avril à Rio de Janeiro au Brésil.

Le site internet de l’événement http://latam.lteconference.com présente notamment en Une, l’intervention vidéo de David Rémaud – Netgem

Le groupe Salinas prévoir d’étendre sa solution IPTV / OTT au Pérou

Le groupe mexicain Salinas, propriétaire de l’offre TotalPlay, a prévu d’étendre son offre de télévision numérique  over-the-top  jusqu’au Pérou après après prévu un lancement en Colombie au cours du second semestre 2014. Le groupe a obtenu l’autorisation pour la réalisation d’un réseau très haut débit sur fibre optique (FTTH) à l’échelle nationale.

Extrait.
 Au Mexique , la société ne propose que la télévision payante via l’IPTV avec la marque Totalplay .

Le réseau national Azteca construit au Pérou mettra en vedette plus de 13.000 kilomètres pour 339 centres de population, couvrant environ 80 % du territoire de ce pays. Le gouvernement péruvien a alloué 760 millions de dollars pour ce projet, qui se déroulera en six étapes (le premier sera achevé en Septembre 2014) et finalisé d’ici la fin de 2015 .

Société Grupo Salinas continue de croître dans la région ont des activités importantes dans trois pays (Mexique , Colombie et Pérou): 

« Azteca est solide et fait de réels progrès dans le développement de projets de télécommunications ce qui améliorent la qualité de vie de la population latino-américaine » a indiqué la compagnie dans un communiqué.

Source