2019 @Netgem : les nouveaux moteurs de #croissance #ftth #tvconnect #homeconnect

22/03/2019 — Communiqué de presse du Groupe NETGEM

Résultats annuels 2018 – les nouveaux moteurs de croissance

  • Plan de croissance dans les services pour le Très-Haut Débit et la Fibre
  • Résultats 2018
  • Dividendes​ maintenus à 10 centimes par action, option de paiement en actions​ choisie par les actionnaires fondateurs

Paris, 22 mars 2019 – Le Conseil d’Administration de Netgem ayant arrêté les comptes, annonce les résultats 2018 et le plan de croissance dans les services pour le Très-Haut Débit et la Fibre.

Spécialiste de la maison connectée depuis sa création, Netgem s’adapte et anticipe une évolution du marché favorable pour ses investissements récents.

Netgem s’est créée sur la mission de connecter chaque foyer aux services digitaux. ​Ainsi, sur les 15 dernières années, Netgem a connecté près de 9 millions de foyers dans plus de 20 pays grâce à une offre ​produit connecté​ : la BoxTV.

Aujourd’hui, les objets connectés se multiplient et se transforment​. ​

Les opérateurs deviennent multi-services pour répondre à tous les besoins qui se créent au fur et à mesure que le consommateur final expérimente la puissance de la Fibre : vidéo en streaming dans toute la maison, enceintes connectées à commande vocale pour la musique et la domotique, mais aussi télésurveillance et sécurité connectée, maintien à domicile, etc.

En France et en Europe, l’organisation du marché favorise l’émergence d’une nouvelle concurrence sur les services avec le Plan Très Haut-Débit.​ En France, ce sont 40% des foyers qui se situent en zones « non denses », dites RIP (Réseaux d’Initiative Publique). Pour ces 17 millions de foyers français, le réseau Fibre sera financé par des fonds public-privé, avec comme conséquence un modèle d’accès “ouvert”, permettant à tout opérateur multi-services de fournir son offre de services digitaux sans avoir à supporter les très lourds investissements d’infrastructure.

C’est dans ce contexte que le Groupe Netgem s’est associé à la Caisse des Dépôts et Océinde pour créer Vitis, opérateur multiservices sur l’ultra haut-débit sous la marque Videofutur, aujourd’hui leader sur les zones RIP. Cet investissement permet à la fois de profiter du très fort potentiel de croissance de ce marché et pour le Groupe de disposer d’un accès direct au client final.

Soundbox by Netgem

Pour répondre à cette évolution, le Groupe s’adapte en 2019 pour se positionner en ​plateforme de solutions et services pour la maison connectée répondant aux besoins des opérateurs multiservices, offrant à ​la carte Équipements Connectés et Services Opérés.

Les investissements de ces dernières années ont ainsi abouti à la mise au point d’une plateforme cloud multi-écran pour le streaming vidéo sur la Fibre et d’une enceinte connectée multiservices.​ 

Soundbox RCA brands (Technicolor) – by Voxtok / Netgem

Ces nouveaux produits et services viennent élargir l’offre disponible sur la ​plateforme​ Netgem. Le partenariat ZTE y contribuera également.

Partenariat strategique Fibre Europe - ZTE Corporation et Groupe Netgem

La vision du Groupe dans ce nouveau contexte, est de connecter des millions de foyers aux services rendus possibles par la Fibre et l’ultra haut-débit, en offrant aux consommateurs et aux opérateurs multiservices une ​plateforme de services digitaux et d’équipements connectés sécurisée, ouverte et innovante.

VITIS – Opérateur fibre français

Résultats 2018 positifs et trésorerie solide :

€ Million – IFRS, consolidé120182017Variation
Chiffre d’affaires41.861.8-32%
Revenu net19.625.2-23%
Ebitda2.76.6-59%
Résultat opérationnel courant2.36.3-63%
Résultat opérationnel4.47.0-37%
Résultat financier-0.90.2
Mise en équivalence (Vitis)-2.8-2.0
Impôts-0.6-0.6
Résultat net (part du groupe)+0.24.7
Résultat net global+0.34.4

Le chiffre d’affaires consolidé de 2018 s’est élevé à € 41,8 millions et le revenu net à € 19,6 millions, en raison du ralentissement des investissements des opérateurs dans les Box TV. Le ralentissement plus modéré du revenu net provient de l’effet contributif des activités de services.

Le chiffre d’affaires du périmètre non-consolidé (Vitis – Videofutur), essentiellement constitué de ventes de services, est en hausse de 86% à € 10,4 millions.

Le résultat opérationnel atteint € 4,4 millions en 2018. Les charges d’exploitation qui incluent des coûts de restructuration de € 0.7 million baissent cependant de 11% du fait de la réduction des dépenses à l’international et du recentrage de la R&D.

Dans le périmètre non consolidé, ​Vitis reste en perte à hauteur de € 5,5 millions, en raison des coûts liés à l’acquisition d’un parc d’abonnés en propre. En 2018, la Caisse des Dépôts et Réunicable ont apporté € 4 millions en numéraire à Vitis, dont la trésorerie s’élevait à € 5,3 millions fin 2018.

Sous réserve de l’approbation de la prochaine assemblée générale des actionnaires, Netgem apportera son activité plateforme en France et en Allemagne à Vitis, valorisée € 5,3 millions, ce qui permettra au Groupe de retrouver sa position actionnariale à environ 53% du capital (fully diluted).

1 ​L​es comptes sociaux et consolidés ont été arrêtés par le Conseil d’administration du 21 mars 2019. Les procédures d’audit ont été réalisées et le rapport des commissaires aux comptes relatif à la certification des comptes est en cours d’émission.

Après prise en compte de la quote part des résultats de Vitis, d’une charge financière de € 0,9 million (effets de change) et d’une charge d’impôt de € 0,6 million, Le Groupe enregistre un bénéfice net de € 0,2 million en 2018 (part du groupe).

€ Million – IFRS, consolidé20182017
Cash flow lié à l’activité (A), dont :1.414.0
– CAF avant impôt2.86.4
– Impôt versé0.1-0.4
– Diminution (augmentation) du BFR-1.58.0
Cash flow lié aux investissements (B)3.2-1.5
Cash flow opérationnel (A + B)4.612.5
Cash flow lié aux financements-3.9-35.1
Variation nette de trésorerie0.7-22.6

La trésorerie de Netgem à la fin de l’année 2018 s’élevait à € 11,0 millions, soit une augmentation de € 0,7 million par rapport à 2017.

Les activités du groupe ont généré un montant de trésorerie après impôts de € 1,4 millions en 2018.
Les flux de trésorerie liés aux investissements incluent la mise en œuvre de solutions de financement et leurs remboursements.

Les flux de trésorerie liés aux financements comprennent € -2,0 millions de rachat d’actions, € – 2,8 millions de dividendes versés en 2018 et € +1,2 million de mise en place et remboursement d’affacturage des financements mentionnés ci-dessus.

€ Million – IFRS, consolidé31/12/1831/12/2017
Capitaux propres et endettement
Capitaux propres, part du Groupe24.027.7
Passifs financiers courants et non courants7.55.9
Analyse de la trésorerie nette
A. Liquidités11.010.2
B. Passifs financiers courants7.23.0
C. Trésorerie nette courante (A) – (B)3.87.2
D. Passifs financiers non courants0.32.9
E. Trésorerie nette (C) – (D)3.54.4

Dividendes

Le Conseil d’Administration a proposé le maintien du dividende à 10 centimes par action. Une option de paiement du dividende en actions avec décote de 10% sera proposée.

Les actionnaires fondateurs (30% du capital à fin 2018) ont indiqué qu’ils retiendront cette option, traduisant leur confiance dans l’opportunité que représente les services de la maison connectée pour le Groupe à moyen terme.

Calendrier financier

  • Chiffre d’affaires et revenu net du T1 2019 : 10 mai 2019, avant bourse
  • Assemblée générale annuelle : 14 mai 2019
  • Chiffre d’affaires et résultats du 1er sem. 2019 : 1er août 2019, avant bourse
  • Chiffre d’affaires et revenu net du T3 2019 : 17 octobre 2019, avant bourse

#Soundbox — L’audio connectée @Netgem, cheval de Troie de l’#OTT

Extrait du document Présentation NETGEM SFAF du 9 mars 2018

Perspectives 2018 : Le contexte des années précédentes
● Le Groupe a entamé depuis 3 ans une transition SaaS de son modèle d’affaires avec ses clients, et ce modèle est celui dans lequel les derniers recrutements opérateurs ont eu lieu
● La transition SaaS consiste à mieux aligner le modèle de Netgem et de l’opérateur qui passe de “client” à “partenaire distributeur” d’un service de divertissement digital
Netgem passe d’un métier d’équipementier à celui d’opérateur de divertissement digital : la part de Netgem dans le “produit” (au sens du consommateur final) augmente, et donc la rémunération et la valeur qui passe du “contenant” au “contenu” et à l’usage
● Le partage de valeur entre Netgem et le distributeur est évidemment très variable selon les pays/projets, mais contribue globalement à une amélioration sensible du récurrent

Perspectives 2018-202X : OTT : Un paysage qui change
● La télévision, de toute son histoire, a été commercialisée par celui qui contrôlait l’infrastructure technique (cable, satellite, cuivre pour l’IPTV…)
Avec l’OTT, cette “verticalisation” s’effondre et n’importe quel détenteur de droits peut commercialiser une application ou un équipement connecté permettant l’accès à une “expérience” audiovisuelle
● Les enjeux deviennent donc : contenus, expérience et distribution

Perspectives 2018 : OTT : Un paysage qui change
● Consumers looks for simplified, flexible & engaging subscription OTT experiences
● 86% of online consumers say they don’t want to juggle multiple OTT services :
○ search for a simplified, centralized experience and aggregation services
Super Myway (Accenture digital consumer survey 2018)
● C’est très précisément le rôle de “plateforme” que Netgem joue depuis plusieurs années et a engagé un très important catalogue de contenus intégré dans une expérience unique de navigation à la maison (TV) et en mobilité

OTT : What’in it for us ?
En passant nos clients dans le cloud, nous n’avons pas seulement amélioré notre modèle économique, nous avons fait de ces offres des offres OTT
● Rien n’empêche nos clients, et nous avec eux, de commercialiser ces offres indépendamment de l’offre broadband, dans tout autre réseau, toute autre commerciale, voire dans tout pays – dans la limite des droits
● Non seulement nos clients ne sont pas menacés par le “cord cutting”, mais nous avons avec eux anticipé cette transition pour en faire une arme de conquête et de croissance
● Commercialement, nous évoluons vers une approche “par client” à une approche par produit/marché qui accroît très sensiblement le marché adressable

OTT : Notre modèle de croissance pour les années à venir ?
● Élargir la distribution de nos services de divertissement digitaux, par nous-mêmes et en partenariat avec nos distributeurs / partenaires en profitant du développement de l’OTT qui rebat les cartes, et plus particulièrement des opportunités suivantes :
○ Offres bundles mobile + contenu
○ Offres équipements + contenus
● Utiliser la rupture technologique que représente les DVA (digital vocal assistant) qui installe une nouvelle génération d’équipements (enceintes vocales connectées) dans les foyers qui selon nous à terme substitueront le rôle actuel des “box” opérateurs de 1ère génération : Projet Soundbox.
Ces nouvelles offres seront déployées progressivement en Europe en 2018.

L’audio connectée, cheval de Troie de l’OTT
Avec la Soundbox Netgem apporte une nouvelle dimension “la TV, la vidéo et la qualité audio” dans le marché des assistants vocaux.
Cette équipement sera à terme le coeur de la “smart home” remplaçant et élargissant le rôle de la “box” actuelle dans l’IPTV.
Sa distribution, grâce au modèle OTT, ne se limite plus aux opérateurs broadband, et à la vente couplée avec l’accès Internet.
1ere commercialisation Soundbox en direct sous marque Netgem sur Amazon UK prévue S1’2018

#OTT – @EisenTV :« 2018 will boom for @Netgem :) »

Echange sur Twitter qui confirme une nouvelle fois les perspectives du Groupe Netgem en 2018 !

« Une phase de croissance pluriannuelle du revenu net » Source : Netgem – Extrait du Communiqué de presse Groupe Netgem en pdf

Shan Eisenberg, directeur commercial et marketing chez Netgem

Focus on @Netgem — 2 nouveaux clients ?

Dans le dernier communiqué de presse « Résultat 2017 & Perspectives » du Groupe Netgem, on apprend que la société voit l’année 2018 comme une nouvelle phase de croissance (pluriannuelle) :

« D’un point de vue financier, le Groupe estime que 2018 marquera un tournant, avec l’impact combiné de la transformation SaaS des années précédentes et de la contribution des nouvelles initiatives OTT, initiant une phase de croissance pluriannuelle du revenu net (lequel est défini comme le chiffres d’affaires diminué du coût du matériel vendu) et de l’EBITDA.

Après plusieurs années où la priorité financière du Groupe était la génération de cash, la croissance est maintenant le nouvel objectif principal ; la rémunération variable 2018 des dirigeants du Groupe sera exclusivement liée aux objectifs de croissance par rapport à l’année 2017. »

  • La pêche aux infos étant indispensable pour suivre l’activité du groupe Netgem, société spécialisée dans les solutions de la TV connectée (stratégie de la marque blanche), il convient d’être particulièrement curieux pour trouver la moindre info de manière publique !

Netgem aurait donc décroché 2 nouveaux clients, les actionnaires seront heureux de l’apprendre :

  • Rappel 2015 – Nordnet filiale d’Orange en France, propose des solutions d’accès à internet satellitaire, xDSL, fibre et radio, sur tout le territoire. L’opérateur se félicite d’une année 2017 marquée par l’accélération du plan France THD, afin d’apporter du bon débit à tous d’ici 2020 et du très bon débit d’ici 2022.
  • New — GibTelecom à Gibraltar, Gibtelecom is the largest telecommunications provider in the British overseas territory of Gibraltar.
  • New — JT à Jersey / Guernesey, JT Group Limited (doing business as JT) is the parent company of several subsidiaries including Jersey Telecom Limited and Wave Telecom Limited. Jersey Telecom is the former monopoly operator in the Bailiwick of Jersey.

voici les éléments qui appuient mes recherches :

LA FIBRE NORDNET FILIALE DU GROUPE ORANGE

avec LA BOX VIDEOFUTUR by NETGEM (Netbox N7700)

Information disponible depuis le 5 janvier 2018 sur Youtube au travers de 4 vidéos !

Nouvelle brochure du produit

Décodeur TV – Modèle N7700 – La Box Videofutur 18/02/2018

 


GIBTELECOM (Gibraltar Telecom)

L’information est disponible sur le site de Netgem


JT / Jersey Telecom

Depuis une simple recherche mots clés ( Netgem smart Soundbox ) sur Google

#TVaaS — @Netgem, une stratégie & des perspectives de croissance en 2018 !

D’ici la fin 2018, le Groupe Netgem achèvera la transformation de son offre et de son business model de fournisseur de Set-Top-Box à fournisseur de “TV-as-a-Service”.

Résultats 2017 — Paris-La Défense, le 9 mars 2018

Extrait du Communiqué de presse Groupe Netgem en pdf

La valeur résulte désormais des services de contenu et de technologie dérivés de l’utilisation du service de télévision par le consommateur final, tandis que les revenus de matériel reflètent l’acquisition directe ou indirecte d’un nouveau client et ne constituent plus un facteur de valeur pour le Groupe.

Le Groupe s’attend à ce que cette transformation aligne ses intérêts à long terme avec ceux de ses clients et de ses partenaires de distribution et ouvre de nouvelles opportunités de développement, détaillées ci-dessous.

Le Groupe est désormais en mesure de tirer parti de l’infrastructure de cloud et du moteur d’agrégation de contenus qu’il a développés pour les services triple play de ses clients, afin de répondre aux opportunités de croissance stratégique du marché de l’OTT.

 

L’émergence de l’OTT implique que les offres de divertissement de nouvelle génération pourront et seront dégroupées des offres de connexion Internet à haut débit, ce qui ouvre de nouvelles opportunités de distribution.

En fonction de la situation locale de chaque marché, le Groupe cherchera à répondre à certaines de ces opportunités, directement ou en partenariat avec ses Clients. Les nouvelles opportunités comprennent des offres groupées de TV avec des forfaits mobiles ou des offres groupées de TV avec des appareils électroniques grand public.

D’un point de vue financier, le Groupe estime que 2018 marquera un tournant, avec l’impact combiné de la transformation SaaS des années précédentes et de la contribution des nouvelles initiatives OTT, initiant une phase de croissance pluriannuelle du revenu net (lequel est défini comme le chiffres d’affaires diminué du coût du matériel vendu) et de l’EBITDA.

Après plusieurs années où la priorité financière du Groupe était la génération de cash, la croissance est maintenant le nouvel objectif principal ; la rémunération variable 2018 des dirigeants du Groupe sera exclusivement liée aux objectifs de croissance par rapport à l’année 2017.

  • Le Conseil recommandera à l’Assemblée Générale des Actionnaires d’approuver un dividende de € 0,10 par action.
  • Le Groupe poursuit son programme de rachat d’actions et détenait environ 6,3% de son capital au 31 décembre 2017.

Calendrier prévisionnel de communication financière

  • Chiffre d’affaires et marge brute du T1 2018 — 3 mai 2018, avant bourse
  • Assemblée générale annuelle — 3 mai 2018
  • Chiffre d’affaires et résultats du 1er semestre 2018 — 3 août 2018, avant bourse
  • Chiffre d’affaires et marge brute du T3 2018 —18 octobre 2018, avant bourse

#Action / CA T4 — @Netgem -> croissance du C.A de 6% et 13% en marge brute

Chiffre d’affaires et marge brute 2017 Croissance de la base d’abonnés de 18% – Communiqué de presse – Groupe Netgem ( à télécharger)

Paris-La Défense, le 18 janvier 2018
Chiffre d’affaires, marge brute, activité et perspectives

Données consolidées

4ème trim. 2017

4ème trim. 2016

Variation

12 mois 2017

12 mois 2016

Variation

Chiffre d’affaires (€ million)

16,5

15,5

+1,0

+6%

61,8

74,3

-12,5

-17%

Marge brute (€ million)

6,8

6,0

+0,8

+13%

24,6

27,5

-2,9

-11%

Base d’abonnés actifs (‘000)

1 990

1 684

+306

+18%

Pour le trimestre clos le 31 décembre 2017, Netgem annonce un chiffre d’affaires consolidé de 16,5 millions d’euros et une marge brute de 6,8 millions d’euros, portant le chiffre d’affaires et la marge brute consolidés 2017 à respectivement 61,8 millions d’euros et 24,6 millions d’euros (données non auditées).

Le chiffre d’affaires et la marge brute ont progressé en Europe en 2017 par rapport à 2016, mais ont été impactés par l’accord de licence logicielle avec ZTE et Totalplay au Mexique et la baisse des ventes de matériel qui s’en est suivie.

La base d’abonnés actifs a augmenté de 18% par rapport à fin décembre 2016 pour atteindre près de deux millions d’utilisateurs quotidiens à fin décembre 2017.

Vitis, filiale à 56% de Netgem et fournisseur Fiber to the Home (FTTH) de services de divertissement en France, continue d’augmenter sa base d’abonnés. Vitis n’est pas consolidée dans Netgem en 2017. Si Vitis n’avait pas été consolidée en 2016, le chiffre d’affaires et la marge brute pour l’ensemble de l’année 2016 auraient été respectivement de 70,3 millions d’euros et de 26,4 millions d’euros(1).

(1) Les informations pro forma traitent d’une situation hypothétique et ne représentent pas la situation financière ou les résultats effectifs de la société.

Au 31 décembre 2017, la trésorerie nette du Groupe s’élevait à 10,2 millions d’euros, après réalisation de l’OPRA de 25 millions d’euros en novembre 2017.

Transactions et événements importants

Lors du CES à Las Vegas, Voxtok – la division musique de Netgem – a annoncé un partenariat mondial avec Napster qui apportera 40 millions de titres au service Voxtok Music et à la barre de son Soundbox. Soundbox est une solution unique de divertissement familial combinant des services de contenu mobile et TV au sein d’un appareil innovant.

Netgem estime que la croissance future du marché du divertissement numérique sera tirée par la transition vers les services Over The Top (“OTT”) et en particulier :

  • Le développement de la base addressable de nos clients au delà de leur réseau de télécommunication physique;
  • La conquête de nouveaux opérateurs avec notre service bout-en-bout OTT TV;
  • L’ouverture de nouveaux canaux de distribution en licenciant nos produits et nos
    partenariats dans le contenu.

Le Groupe poursuit son programme d’achat d’actions et détenait environ 6,3% de son capital au 31 décembre 2017.

Calendrier prévisionnel de communication financière –

– Résultats 2017 – 9 mars 2018, avant bourse
– Chiffre d’affaires et marge brute du T1 2018 – 3 mai 2018, avant bourse
– Assemblée générale annuelle – 3 mai 2018
– Chiffre d’affaires et résultats du 1er semestre 2018 – 3 août 2018, avant bourse
– Chiffre d’affaires et marge brute du T3 2018 – 18 octobre 2018, avant bourse

A propos de Netgem

Netgem édite Diamond, une plate-forme logicielle innovante pour les services de divertissement et la maison connectée, et fournit des solutions aux opérateurs de télécommunications. Diamond est disponible sous licence pour les opérateurs de services, les fournisseurs de contenu et les équipementiers qui souhaitent bénéficier de la transformation numérique OTT des industries TV, vidéo et audio, ou dans le cadre de solutions de bout en bout pour les opérateurs de télécommunications.
L’expérience et les actifs technologiques de Netgem en matière de logiciels, d’expérience utilisateur et de sécurité, associés à des partenariats mondiaux dans les contenus et avec les équipementiers en font un partenaire d’externalisation unique pour les fournisseurs de services télécoms cherchant à accroître leurs revenus et fidéliser leur clientèle existante. Grâce à ses clients, les solutions Netgem s’adressent à plusieurs millions de ménages dans plus de 20 pays.
Netgem concentre ses efforts long terme sur l’innovation, la simplicité, la confidentialité, l’abordabilité et l’excellence opérationnelle. Netgem est coté sur le compartiment C d’Euronext Paris (ISIN: FR0004154060, Reuters: ETGM.PA, Bloomberg: NTG: FP) http://www.netgem.com

La #Soundbar new generation arrive sur le marché ! @Netgem #Soundbox #TelcoTV

Les barres de son connectées avec un décodeur tv intégrées arrivent ! Les opérateurs télécoms préparent l’offensive sur ce qui ressemble être à une véritable guerre dans l’acquisition d’abonnés, la fidélisation mais surtout la valorisation des contenus !

Lire l’intégralité de l’article sur V-Net.tv

Des opérateurs télécoms européens devraient déployer dès ce mois de décembre une nouvelle génération de barres de son connectée.

Nous avons rapporté plus tôt cette année comment une nouvelle catégorie d’appareils de télévision payante émergeait – le décodeur intégré et la barre de son. Il semble que le fournisseur CPE français Netgem sera l’un des premiers (sinon le premier) à les déployer, avec 3 opérateurs télécoms européens en tests avancés avec sa set-top-box soundbar, et un autre pour lancer le produit avant Noël, en leur fournissant directement aux abonnés plutôt que par la vente au détail, soutenu par une promotion de Noël.

Expliquant la logique des déploiements d’opérateurs, Sylvain Thevenot, Directeur Général de Netgem, rappelle que les décodeurs sont censés être gratuits, mais pas forcément les barres de son.

« La barre de son a une valeur, en raison du mauvais son dans les téléviseurs fins et larges. Les opérateurs de télévision payante considèrent cet appareil comme une opportunité de fournir aux consommateurs une valeur perçue (monétaire) beaucoup plus élevée que zéro. Alors qu’aujourd’hui, vous devez subventionner le coût total du décodeur, c’est une chance de passer une partie du coût de l’équipement à l’utilisateur final. »

« Les gens achètent des barres sonores pour 150-200 euros », ajoute-t-il. « Si vous leur donnez une barre de son avec un décodeur à l’intérieur pour 99 euros, cela devient une bonne affaire. »

Le coût supplémentaire pour l’opérateur de télévision à péage d’intégrer un élément de barre de son dans un boîtier décodeur n’atteint pas 99 EUR, selon Thevenot, même si Netgem vise clairement le mid-market pour les barres sonores avec sa solution actuelle (qui sonne et a l’air bien dans les démonstrations). Ainsi, les 99 euros (ou tout chiffre similaire) que vous pouvez retirer d’un abonné compensent une partie du coût de la mise en place d’un boîtier décodeur chez eux.

Lire l’intégralité de l’interview de Sylvain Thevenot sur v-net-tv

#Action — @Netgem : Gilbert Dupont démarre le suivi à l’achat et vise 2,90€

Dans une étude publiée ce jour, Gilbert Dupont débute la couverture du dossier Netgem en adoptant une opinion « acheter » et en visant 2,90 euros. Le bureau d’analyses apprécie l’évolution du modèle du fournisseur de solutions TV, de plus orienté vers les services.

« Netgem veut prendre le virage de la virtualisation des Box pour devenir un fournisseur de services et un pur éditeur de logiciels avec des accords de contenu forts », souligne Gilbert Dupont.

Lire l’intégralité de l’article

#Action – @Netgem accélère son développement dans le #cloud et propose une #OPRA de € 25 millions

Résultats du 1er semestre 2017 – Netgem accélère son développement dans le cloud et propose une offre publique de rachat d’actions d’un montant de € 25 millions
Paris – La Défense, le 27 juillet 2017 – Résultats du 1er semestre 2017

Lien vers le communiqué de presse – pdf

Activité, résultats et situation financière
L’activité du premier semestre a été marquée par une très bonne performance des clients européens, qui continuent tous de recruter de nouveaux abonnés à leurs offres de divertissement construites sur plateforme Netgem.

L’offre produit auprès des clients européens continue de se renforcer, grâce à la pénétration croissante de la plateforme de set-top-box virtuelle ( Diamond ) et des premiers retours favorables de la solution Soundbox .

  • Soundbox combine le logiciel de set-top-box virtuel Diamond à une version améliorée d’une barre de son conçue avec des partenaires spécialistes audio. Ce système unique regroupe services audio et vidéo au sein d’une même application et d’un seul équipement pour tous les écrans et toutes les pièces d’un foyer.

Les clients opérateurs de Netgem y voient un moyen de différencier leurs offres, augmenter leur revenu et réduire leur capex puisque le système ne nécessite plus de set-top-box.

Le consommateur y gagne une solution innovante offrant une simplicité maximale, en limitant le nombre d’équipements, d’applications et de télécommandes nécessaires à la mise en oeuvre d’un système complet de divertissement digital.

Deux nouvelles ouvertures de marchés dans la zone Europe Middle East ont été également annoncées au cours du semestre écoulé, en particulier l’Allemagne où la Société entend se renforcer dans les mois et années prochaines.

Cette performance en Europe a ainsi compensé un ralentissement temporaire sur l’Asie et l’impact du passage en licence logicielle au Mexique.

IFRS consolidé, en millions d’euros

1er semestre 2017

1er semestre 2016

Variation

Chiffre d’affaires

32.9

39.1

-6.2

-16%

Marge brute

12.7

14.6

-1.9

-13%

Résultat opérationnel courant

2.7

3.4

-0.7

-20%

Résultat opérationnel

3.1

3.3

-0.2

-6%

Résultat financier

0.0

1.0

-1.0

-104%

Mise en vquivalence

-0.8

0.0

-0.8

ns

Impôts

-0.9

-1.6

+0.6

-40%

Résultat net

1.3

2.7

-1.3

-50%

Sur le semestre clos le 30 juin 2017, Netgem annonce un chiffre d‘affaires consolidé de € 32.9 millions et une marge de € 12.7 millions. Le chiffre d’affaires et la marge du semestre ont été impactés par l’accord stratégique de licence logicielle signé avec ZTE et Totalplay au Mexique.

La participation dans Vitis (opérateur du service La Fibre VideoFutur ) n’est plus intégrée dans les données 2017 présentées, mais l’est encore dans celles de 2016. Si Vitis n’était pas intégrée en 2016, le chiffre d’affaires et la marge brute pour le 1er semestre 2016 atteindraient respectivement € 36,7 millions et € 14,0 millions(1).
Le résultat opérationnel sur le semestre atteint € 3.1 millions, confirmant la tendance observée en 2016 de retour solide à la profitabilité.
Après prise en compte d’un impôt sur le revenu de € 0.9 millions et de la quote part de pertes mise en équivalence de € 0.8 millions sur Vitis, le Groupe enregistre un résultat net de € 1.3 million.
La dynamique commerciale au sein de Vitis est au rendez-vous. Le service triple play “La Fibre Videofutur” est désormais disponible auprès d’un parc adressable de 318,000 prises fibre, qui devrait s’accroître de 180,000 prises supplémentaires au 2ème semestre. Les apports de la Caisse des Dépôts et de Océinde, qui ont eu lieu comme prévus au cours du semestre, financent les investissements commerciaux.
(1) De par leur nature, les informations pro forma traitent d’une situation hypothétique et, par conséquent, ne représentent pas la situation financière ou les résultats effectifs de la société.

Lire la suite

#TelcoTV – @Netgem poursuit sa transformation vers la maison connectée #OTT

Groupe Netgem – Chiffre d’affaires et marge brute du 1er trimestre 2017

Communiqué de presse

Source : Boursorama – Sur le trimestre clos le 31 mars 2017, Netgem a annoncé un chiffre d’affaires consolidé de 14,7 millions d’euros et une marge brute consolidée de 6,2 millions d’euros, en repli de respectivement 23% et 17%. « L’activité d’opérateur fibre (FTTH) et de contenus Vitis étant mise en équivalence depuis novembre 2016, son activité n’est plus intégrée dans les données 2017 présentées, mais l’est encore dans celles de 2016 », a expliqué le fournisseur de solutions de divertissement vidéo pour la maison connectée.

 

A partir du 2ème trimestre 2017, ZTE livrera à TotalPlay des Set Top Boxes TV embarquant la plateforme logicielle Netgem.

Netgem continuera à maintenir et délivrer sa plate-forme logicielle directement à TotalPlay, à la fois sur la base d’abonnés existante et pour tous les nouveaux décodeurs qui seront livrés par ZTE à TotalPlay.

 

  • Netgem recevra de ZTE une redevance unique pour chaque nouvel équipement livré et percevra de TotalPlay un revenu récurrent de maintenance logicielle basé sur le nombre d’équipements installés, incluant les nouveaux décodeurs livrés par ZTE.

Le chiffre d’affaires et la marge brute qui provenaient de la revente de hardware à Totalplay ont donc cessé début 2017, expliquant notamment la baisse de revenus et de marge brute enregistrée au 1er trimestre 2017.

  • La réduction du besoin en fonds de roulement générée par cet accord aura un impact positif sur la génération de trésorerie.
  • Netgem souligne que cet accord constitue une étape majeure dans sa transformation stratégique en une société de logiciels et de services pour la maison connectée.
  • C’est aussi la première fois que le logiciel Netgem est porté et licencié sur un hardware fourni par un tiers.

Résultats 2016 – @Netgem confirme son leadership sur le marché de la #TelcoTV

La nouvelle stratégie du groupe Netgem commence à avoir de l’allure si l’on en juge par les résultats successifs depuis 2 ans ! Le nouveau business model porté par les équipes de la société est en pleine conquête auprès des opérateurs télécoms qui cherche à se démarquer fortement dans une concurrence féroce. La TV connectée n’en n’est qu’a ses balbutiement !


Publication Groupe Netgem – Résultats 2016 en pdf

Paris-La Défense, le 6 avril 2017

Résultats et situation financière 2016

IFRS en millions d’€, consolidé

20161

2015

Variation

Chiffre d’affaires

74,3

78,8

-4,4

-6%

Marge brute

27,5

25,8

+1,7

+7%

Résultat opérationnel courant

5,5

1,9

+3,6

+195%

Résultat opérationnel

8,7

1,6

+7,1

+430%

Résultat net

6,3

1,4

+4,9

+339%

OCI

0,2

0,4

-0,2

-46%

Résultat net global

6,5

1,8

+4,7

+261%

Le chiffre d’affaires 2016 a atteint € 74,3 millions (-6%) et la marge brute 2016 a atteint € 27,5 millions (+7%).

Le résultat opérationnel courant 2016 s’établit à € 5,5 millions, en croissance de 195%. Les dépenses opérationnelles ont baissé de 8% à € 22,0 millions, notamment du fait de la rationalisation des opérations en France, dans un contexte de renforcement de l’effort de R&D.

Après prise en compte du résultat de cession relatif à l’opération Vitis (+€ 3,9 millions), le résultat opérationnel a atteint € 8,7 millions en 2016 (+430%).

Le résultat financier a atteint € 1,1 million, dont € 0,4 million provenant du placement de la trésorerie du Groupe et € 0,7 million dus à des opérations de couverture de change.

La charge d’impôt a atteint € 3,4 millions, dont € 1,8 millions de charge d’impôt différés.

Le Groupe a enregistré un résultat net de € 6,3 millions (part du Groupe) et un résultat net global (IFRS) de € 6,5 millions.

Lire la suite

#Croissance – @Netgem a multiplié par 4,5 son bénéfice net part du groupe entre 2015 et 2016

Netgem a multiplié par 4,5 son bénéfice net part du groupe entre 2015 et 2016, à 6,3 millions d’euros et a vu son bénéfice opérationnel courant bondir de 195% à 5,5 millions.

Source : NETGEM a multiplié par 4,5 son bénéfice net part du groupe entre 2015 et 2016 – Indices & Actions – Le Figaro Bourse

Le groupe annonce un chiffre d’affaires de 74,3 millions d’euros en 2016, en baisse de -6% par rapport à 2015. La marge brute ressort à 27,5 millions d’euros sur l’exercice (+7%). 

Après prise en compte de la cession relatif à l’opération Vitis (+ 3,9 ME), le résultat opérationnel est de 8,7 millions d’euros (+430%).

L’activité du Groupe a généré un cash flow de 4,9 millions d’euros en 2016.

Source : Netgem: forte hausse du résultat net en 2016.

  • Le Conseil d’administration de Netgem proposera à ses actionnaires, réunis en Assemblée Générale le 1er juin 2017, de maintenir à 0,15 euro le dividende par action.

#Euronext : l’action @Netgem intègre les indices #CAC Small, Mid&Small et All-Tradable

Paris, le 9 mars 2017 – Euronext annonce aujourd’hui les résultats de la recomposition des indices de la famille CAC, intervenue le jeudi 9 mars après la clôture des marchés. Les modifications résultant de cette révision prendront effet le 20 mars 2017.

  • On note l’intégration de la valeur du Groupe Netgem au sein de 3 indices CAC : 

CAC Small – CAC Mid&Small – CAC All-Tradable

Source : Euronext annonce les résultats de la révision trimestrielle de la famille CAC | Euronext

#Action – @Netgem, la marge brute progresse de 6% à 27,4 M€ !

Communiqué de presse – Groupe Netgem

Marge brute en croissance de 6% en 2016, Présentation de la Commande Vocale avec Amazon et de l’offre SoundBox au Mobile World Congress

Paris-La Défense, 24 février 2017

Marge brute, activité et perspectives

Sur l’ensemble de l’année 2016, Netgem annonce une marge brute consolidée (non auditée) de € 27,4 millions, en hausse de 6% par rapport à 2015, confirmant la tendance positive du 1er semestre 2016, annoncée précédemment. Sur l’année 2016, Netgem attend une hausse significative de son résultat net par rapport à 2015.

La marge brute pour les deux derniers mois de l’année 2016 de Vitis, opérateur fibre (FTTH) et de contenus, n’est pas consolidée dans les données présentées. A titre illustratif seulement, si l’opération Vitis avait été réalisée avant 2016, le Groupe estime que sa marge brute (uniquement B2B) aurait atteint € 26,4 millions en 2016 1°.

Dorénavant, afin de mieux refléter sa transition vers l’activité logiciel et services, Netgem communiquera simultanément chaque trimestre son chiffre d’affaires et sa marge brute consolidée et a ajusté son calendrier de communication financière en conséquence. Si la plupart des nouveaux contrats sont orientés logiciel et services, la transition évoquée s’échelonnera sur plusieurs années pour les contrats existants et le Groupe s’attend toujours à une certaine volatilité de son chiffre d’affaires et de sa marge brute sur une base trimestrielle.

1° De part leur nature, les informations proforma traitent d’une situation hypothétique et, par conséquent, ne représentent pas la situation financière ou les résultats effectifs de la société.

En € millions – consolidé

12 mois 2016

12 mois 2015

Variation

Marge brute (non auditée)

27,4

25,8

+6%

Opérations et événements importants

  • Au Mobile World Congress de Barcelone qui commence le 27 février, Netgem présentera 2 nouvelles innovations pour la maison connectée:
  1. Voice Control avec Amazon : Netgem a activement travaillé avec Amazon pour intégrer le service Alexa® à sa plateforme, ce qui permet aux utilisateurs de piloter simplement par la voix leurs solutions de divertissement, en utilisant Amazon Echo® ou leur téléphone;
  2. SoundBox : Netgem présentera les premiers haut-parleurs connectés embarquant sa technologie de BoxTV. En combinant 2 équipements en un, Netgem souhaite simplifier la vie digitale des consommateurs et offrir aux opérateurs de service de nouvelles opportunités de revenus. Les opérateurs pourront acheter SoundBox directement auprès de Netgem ou de fournisseurs d’électronique grand public sous licence.

Ces deux innovations sont en ligne avec la stratégie de Netgem d’étendre son offre de plateforme en direction de la maison connectée.

Pour mettre en place SoundBox, la plateforme Netgem pour la maison connectée a été étendue en intégrant des services de musique multi-sources et multi-room, au travers d’un accord de licence mis en place dans le cadre d’un investissement stratégique au sein de Voxtok, une startup française qui développe cette technologie depuis 3 ans.

A propos de l’investissement dans Voxtok, Christophe Aulnette déclare : «l’écosystème de la French Tech est très dynamique dans l’internet des objets. Ce type d’investissement ciblé nous donne un moyen efficace de renforcer notre portef euille de produits, tout en facilitant la croissance de ces entreprises».

Joel Reboul, Président Directeur Général de Voxtok ajoute «l’investissement réalisé par Netgem nous facilite l’accès au marché des Télécoms, dont les cycles de vente sont longs et complexes pour les start-ups».

Le Groupe continue son programme d’achat d’actions et détient 7,6% de son capital.

Calendrier de communication financiére

– Résultats 2016 :  6 avril 2017, avant bourse
– Chiffre d’affaires et marge brute du 1er trimestre 2017 : 3 mai 2017, avant bourse
– Assemblée générale annuelle : 1er juin 2017
– Résultats du 1er semestre 2017 : 28 juillet 2017, avant bourse
– Chiffre d’affaires et marge brute du 3ème trimestre 2017 :  13 octobre 2017, avant bourse

A propos de Netgem

Nous offrons une plateforme d’objets connectés afin d’améliorer la vie quotidienne des consommateurs et familles
Les opérateurs du monde entier utilisent nos solutions connectées pour fournir des services digitaux innovants à leurs clients. Notre solution #TelcoTV offre une navigation multi-écrans intuitive dans les contenus que les consommateurs apprécient. Cette solution est utilisée par plus de 5 millions d’utilisateurs actifs, tous clients de près de 20 opérateurs de service en Europe, Asie et Amérique du Sud, intégrée à des offres groupées de service multi-play.
Netgem est coté sur Euronext Paris Compartiment C (ISIN: FR0004154060, Reuters: ETGM.PA, Bloomberg: NTG FP)

A propos de Voxtok

Voxtok provides the best music experience to Audio and TV Markets. Voxtok designs from high-end to mass-market modern audio solutions based on its audio entertainment suite, Voxtok Music. It is available for operators and manufacturers, bringing a real audio ecosystem, which combines Content & Services, Products and technologies. Voxtok has been labelled as an innovative audio company in a tribute to french masters of High-Definition audio. See (in french) « Hommage aux Maîtres Français du son haute définition, De Georges CABASSE à Jean-Michel JARRE ». Voxtok has been named a 2015 CES Innovation Award Honoree for High Performance Home Audio/Video. Voxtok operates from France (R&D) and Asia (Taïwan).

#RIP – @Netgem : @VitisTV lance ‘LA FIBRE @Videofutur’ sur les réseaux d’initiative publique Altitude Infrastructure

Source : Netgem : Vitis lance ‘LA FIBRE videofutur’ sur les réseaux d’initiative publique Altitude Infrastructure

Dans le cadre du Plan France Très Haut Débit qui ambitionne de couvrir l’ensemble du territoire en Très Haut Débit, Vitis annonce le lancement de ‘LA FIBRE videofutur’ sur les réseaux Fibre d’initiative Publique Altitude Infrastructure.