#LatAm – #Telecom Argentina veut lancer une offre #3play en #IPTV #OTT – #TelcoTV

Telecom Argentina veut proposer une offre triple play comprenant IPTV, haut débit et la téléphonie via le très haut débit en FTTH. La société est aussi présente au Paraguay.

personalplay-telecom-argentina-y-paraguay

Source : mars 2016

La société de téléphonie et de haut débit Telecom Argentina renforcer ses investissements pour offrir de l’IPTV, des services à haut débit et de téléphonie par le biais d’un réseau de fibre optique jusqu’au domicile (FTTH), a déclaré le PDG David Martinez investisseur mexicain de Fintech Advisory Limited, qui a récemment acquis la société Telecom Italia.

«Ce que nous voulons dans les télécommunications au final s’est fournir le triple play à travers un réseau fixe concurrentiel», a déclaré Martinez au journal argentin La Nacion.

«Nous investissons dans le réseau fixe pour créer un réseau pour l’entreprise qui permettra d’offrir un service OTT pour les utilisateurs Arnet (filiale haut débit) et Personal (téléphone mobile), mais aussi sur les réseaux d’autres opérateurs.»

En dépit de ne pas être en mesure d’offrir la télévision, Telecom-Argentina propose déjà une offre de Video On Demand (VOD) à travers sa plateforme OTT Arnet Play et Personal Video qui repose sur Qubit.

La société a l’intention d’offrir des chaînes de télévision linéaires en direct à court et à moyen terme grâce à ces plates-formes, et l’idée est qu’ils puissent être accessibles par d’autres fournisseurs de services Internet.

Par décret présidentiel, les compagnies de téléphone doivent attendre au moins 2018 avant de pouvoir entrer sur le marché de la télévision payante.

Exception. En ce qui concerne les rumeurs sur un éventuel lien entre Telecom Argentina et l’opérateur de télévision payante Cablevisión (Clarín Group) société détenu par Fintech 40% (mais avec 14% de contrôle), Martínez a déclaré que «il y a beaucoup de synergies entre les deux « et que si un contexte dans lequel d’autres grandes entreprises ont commencé à se concentrer, il« donnerait beaucoup de sens à une fusion « , mais » il faudrait alors voir si les autorités de la concurrence l’autorisent « . Pour l’instant, « Telecom et Cablevision seront gérés de manière indépendante en tant que concurrents. »