#TelcoTV – @Netgem : la marge brute croit de 26%, reflétant l’impact positif croissant du nouveau modèle d’affaires #SaaS #OTT

Paris ­La Défense, le 29 juillet 2016 – Source : Netgem / Résultats du 1er semestre 2016

Activité, résultats et situation financière

IFRS consolidé, en millions d’euros

1er semestre 2016

1er semestre 2015

Variation

Chiffre d’affaires

39.1

37.3

+5%

+1.8

Marge brute

14.6

11.6

+26%

+3.0

Résultat opérationnel courant

3.4

­0.6

ns

+4.0

Résultat opérationnel

3.3

­0.6

ns

+3.9

Résultat net

2.7

­0.3

ns

+3.0

Résultat net global

2.5

­0.1

ns

+2.6

Logo Netgem 2016Sur le semestre clos le 30 juin 2016, Netgem annonce un chiffre d‘affaires consolidé de €39.1 millions, en croissance de 5% par rapport à l’année précédente.

La marge brute croit de 26%, reflétant l’impact positif croissant du nouveau modèle d’affaires SaaS (“Software as a Service”). Il est important de noter que la marge du 1er semestre 2015 avait été impactée négativement par l’appréciation rapide du dollar américain.

Le résultat opérationnel atteint €3.4 millions, les dépenses opérationnelles ayant été réduites de €1.0 million.

Le résultat financier atteint €1.0 million, dont €0.3 million provenant des revenus de placement de la trésorerie du Groupe et €0.7 million de couvertures de change sur les opérations de l’année 2016.

Après prise en compte d’un impôt sur le revenu de €1.6 millions, le Groupe enregistre un résultat net de €2.7 millions (part du Groupe) et un résultat net global (IFRS) de €2.5 millions.

IFRS consolidé, en millions d’euros

1er semestre 2016

1er semestre 2016

Cash flow lié à l’activité (A)

­3.1

­7.0

­ Dont CAF avant impôts

4.9

0.1

­ Dont impôt versé

­0.3

­0.1

­ Dont diminution (augmentation) du BFR

­7.6

­7.0

Cash flow lié aux investissements (B)

­0.9

­1.4

Cash flow opérationnel (A + B)

­4.0

­8.4

Cash flow lié aux financements

­6.0

­5.8

Variation nette de la trésorerie

­10.0

­14.2

L’activité a consommé €3.1 millions de cash après impôts durant le 1er semestre 2016. La hausse du besoin en fonds de roulement de €7.6 millions est principalement due à l’utilisation d’une partie de la trésorerie pour mettre des solutions de financement à disposition de certains clients stratégiques.

Après prise en compte d’un investissement de €0.9 million pour l’acquisition d’actifs opérationnels et une distribution de dividendes de €5.8 millions au titre de l’année 2015, la trésorerie du Groupe atteint €26.3 millions au 30 juin 2016, en baisse de €10.0 millions par rapport au 31 décembre 2015.

IFRS consolidé, en millions d’euros

30/06/2016

31/12/2015

Capitaux propres et endettement

Capitaux propres, part du Groupe

51.6

54.9

Passifs financiers courants et non courants

0.2

0.6

A. Liquidités

26.3

36.4

B. Passifs financiers courants

0.2

0.6

C. Trésorerie nette courante (A)(B)

26.1

35.8

D. Passifs financiers non courants

­

­

E. Trésorerie nette (C)+(D)

26.1

35.8

Stratégie et perspectives

L’activité du semestre résulte de la bonne performance commerciale des clients du Groupe dans toutes les zones géographiques, les services de télévision devenant une activité stratégique pour les opérateurs disposant d’une telle offre. Netgem s’attend à ce que cette tendance favorable continue au 2ème semestre.

Le Groupe continue son programme d’achat d’actions et détient 5.8% de son capital en trésorerie.

Projet fibre en France

Netgem annonce un projet de création d’une co­entreprise avec le groupe Oceinde et la Caisse des Dépôts (CDC). Cette entreprise serait destinée à devenir l’opérateur triple­play alternatif de référence sur le marché de la fibre optique en France dans les zones géographiques couvertes par les Réseaux d’Initiatives Publiques (RIP) financés en partenariat public privé.

Netgem fournirait sa plateforme technologique #TelcoTV et apporterait également la marque Videofutur et l’activité associée. Le groupe Oceinde, opérateur de fibre, apporterait son savoir­faire et sa plateforme technologique sur les services IP et voix. Netgem et Oceinde sont déjà partenaires depuis plusieurs années. Le financement du développement de la société serait en partie assuré par la CDC.

L’ensemble des investissements et des apports des industriels et de la CDC valoriserait la nouvelle entité à €21 millions. Netgem y serait majoritaire. La société serait dirigée par Mathias Hautefort qui est aujourd’hui responsable de l’activité Videofutur au sein de Netgem.

Ce projet reste soumis à certaines conditions suspensives, notamment la réalisation de diligences additionnelles et l’approbation de l’Assemblée Générale Extraordinaire des actionnaires de Netgem. Il devrait se réaliser au 4ème trimestre 2016.

Calendrier prévisionnel de communication financière

  • Chiffre d’affaires pour le 3ème trimestre 2016 : 14 octobre 2016, avant l’ouverture des marchés

A propos de Netgem
Netgem est un acteur technologique innovant dans les solutions complètes de divertissement vidéo pour la maison connectée. Combinant des actifs technologiques éprouvés et une expertise dans les contenus et les nouveaux usages sur tous les écrans, les offres de Netgem permettent à des opérateurs multiservices dans le monde entier de valoriser et enrichir la relation avec leurs abonnés. Netgem est présent en Europe, Asie et Amérique du Sud avec plus de 4 millions de foyers actifs dans le monde. Netgem est coté sur NYSE Euronext Paris, Compartiment C (ISIN : FR0004154060,Reuters : ETGM.PA, Bloomberg : NTG FP)