@VoD et #HD accélèrent la croissance du marché mondial de l’#IPTV

La demande en VoD (video à la demande) et en HD (haute définition) alimente la croissance du marché mondial de l’IPTV, selon un rapport Transparency Market Research. Source

  • La valeur du marché de l’IPTV dans le monde entier devrait passer de 24,94 milliards $ en 2013 à 79 milliards $ en 2020.

Le marché  de l’IPTV est entraîné par la hausse dans les solutions interactives intégrés avec des services de télévision sur IP, le soutien des initiatives gouvernementales visant à accroître la pénétration du haut débit, la réduction du coût des services IPTV, et la combinaison de technologies de pointe avec des systèmes IPTV. En revanche, l’immense concurrence de la télévision par câble et satellite opérateurs, le manque d’infrastructures adéquates dans les pays en développement, et la pénurie en grands investissements sont susceptibles de ralentir la croissance du marché mondial de l’IPTV.

Géographiquement, le marché mondial de l’IPTV est segmenté en Amérique du Nord, Amérique latine, Europe, Asie-Pacifique et le Moyen-Orient et en Afrique.

  • L’Europe a dominé le marché de l’IPTV dans le monde entier en 2013, l’Europe occidentale est le plus grand générateur de revenus cette année avec une part de 38%. Le nombre d’abonnés IPTV dans cette région a augmenté en raison des prix réduits d’abonnement à une offre IPTV, la hausse de la demande pour les utilisateur une amélioration de l’expérience d’usage, une pénétration accrue du haut débit, et le développement des infrastructures performantes.
  • L’Asie Pacifique devrait être le marché régional le plus dynamique en services IPTV au cours de la période de prévision.
  • L’Indonésie, l’Inde, la Corée du Sud et la Chine sont susceptibles de devenir les principaux contributeurs au cours de cette période. Hausse des revenus de la classe moyenne, expansion des infrastructures à haut débit et une baisse du coût des services, la Chine devrait assister à une immense prolifération des abonnés IPTV au cours des 5 prochaines années.

Source