Telstra T-box, un succès indéniable en Australie

Foxtel, filiale à 50/50 de l’opérateur telecom Telstra et News Corporation, s’apprêterait à rispoter aux acteurs et leurs offres low cost comme Netflix et Quickflix, en devenant un fournisseur d’accès à internet premium ainsi qu’un fournisseur de télévision payante en Australie.

Foxtel aurait l’ambition de lancer une offre triple play premium dès le premier trimestre 2015 en s’appuyant sur les réseaux haut débit et très haut débit de sa maison mère Telstra Corp. Foxtel va lancer cette offre à partir du développement d’une troisième génération de décodeur haut de gamme nommé IQ3 au début novembre 2014 qui entrerait en concurrence avec la solution maison Telstra T-box. Source

Afin d’optimiser le revenu par abonné et ses coûts de revient, Telstra a souhaité revoir l’ensemble de sa stratégie vis-à-vis de son offre packagée T-Box, comprenant, la téléphonie la télévision et les contenus en divertissements. Le premier opérateur telecom australien veut une offre plus flexible qui colle aux enjeux de mobilité et positionnée sur différents segments de marché.

Le groupe Telstra / Foxtel veut donc faire évoluer l’ensemble de son infrastructure technologique  initialement choisie probablement vers une nouvelle solution dématérialisée et donc accessible à tous partout où que le consommateur se trouve à n’importe quel moment.
Aussi, pour le moment la direction de Telstra a décidé de ne faire aucun commentaire sur les négociation en cours avec les partenaires existants (comme Netgem) ou futur.

 Telstra Australia ajoute néanmoins que l’offre T-box (#Netbox @Netgem) est un réel succès avec 761.000 abonnés et c’est un fait. 

David Thodey, président de Telstra précise en Août : 

«Nous continuons à être des leaders dans l’IPTV [de télévision sur Internet]» […] Le nombre de clients utilisant Foxtel depuis la T-Box a augmenté de 111.000 à 185.000 abonnés au total.»

Au sujet des projets de T-Box, un porte-parole de Telstra a déclaré : 

«Nous ne pouvons pas commenter sur les accords commerciaux, sauf pour dire que la T-Box représente une part importante dans la manière ou nous délivrons notre offre de divertissement.» 

«Nous sommes également toujours à l’affût de technologie innovante pour offrir les meilleures expériences connectés pour nos clients. Si quelque chose change, nous vous le ferons savoir.» Source

Étant donné que la T-Box représente une partie énorme des packages de divertissements de Telstra, et compte tenu du fait qu’il y a plus de 750 mille unités T-Box dans les foyers australiens, et compte tenu du fait que Telstra a rapporté 150% de croissance à Foxtel grâce aux utilisateurs T-Box l’année dernière, les négociations pour un arrêt de la T-Box entre Foxtel et Telstra devraient être assez complexe. Source

*** *** ***
Observation.
Nous avons remarqué que Telstra commercialisait depuis plusieurs semaines la nouvelle Netbox 7700 conçue par la société Netgem en lieu et place de la série Netbox 8000. Foxtel prone de surcroît son nouvel IQ3 face au terminal hybride évolutif T-box Telstra/ Netgem.
Quel sera le choix technologique définitif de la part du groupe Telstra … et / ou de News Corp … face au succès indéniable enregistrée par la solution T-box qui génère beaucoup de revenus ?

Au vue de la situation de marché, Telstra T-box est en position de force dans la négociation et plus précisément pour privilégier sa liberté d’action… face à un Foxtel co-détenu à 50% par BSkyB / Rupert Murdoch.

Aussi, il serait étonnant qu’une affaire qui cartonne, un sacré cas d’école, pointée comme un modèle d’exemple par les professionnels du secteur et la presse, soit stoppée dans son élan de croissance véritable !
On dit souvent qu’il faut savoir réagir, se remettre en question, anticiper une situation toujours lorsque tout va bien … Telstra va donc dresser sa vision du futur et / ou de son propre futur.