NETGEM : publication du S1 – 2014 et perspectives

Résultats du 1er semestre 2014

Neuilly-sur-Seine, le 31 juillet 2014 
Le Groupe modifie le suivi de son chiffre d’affaires afin de tenir compte de l’évolution de son organisation interne.

Dorénavant, les activités « hardware » sont présentées sous le nom « NetBox« , séparées des activités « Logiciels et Services » qui sont présentées sous le nom « NetgemTV« , sans distinguer la France et l’international.

En EUR millions 1er Semestre 2014 1er Semestre 2013 Variation
Chiffre d`affaires
37.7
33.6
+12%
  dont NetgemTV
17.9
15.1
+19%
  dont NetBox
19.8
18.6
+7%
Marge brute
14.9
15.0
Résultat opérationnel courant
0.0
4.1
-99 %
Résultat net, part du groupe
– 0.6
3.7
ns
Au cours du semestre clos, le Groupe a poursuivi son développement international en Europe, en Asie Pacifique et au Mexique et le chiffre d`affaires consolidé sur la période a atteint EUR 37,7 millions, en hausse de 12%.
La marge brute reste stable à EUR 14,9 millions, traduisant une évolution vers un mix produit favorisant les terminaux légers, moins coûteux pour les opérateurs. Compte tenu de la hausse des dépenses opérationnelles (EUR 14,9 millions en 2014, contre EUR 10,9 millions en 2013, soit une augmentation de +36%), le Groupe a dégagé un bénéfice opérationnel courant proche de zéro.
Cette hausse des dépenses résulte notamment d’un effort soutenu de R&D, des efforts marketing autour du lancement de la Box Videofutur et d’une hausse des provisions pour risques et charges, ainsi que de coûts de réorganisation du Groupe.
Après prise en compte d’une charge non récurrente de EUR 0,3 million, d’un résultat financier de EUR 0,2 million et d`une charge d`impôt de EUR 0,6 million, le Groupe enregistre une perte nette de EUR 0,6 million (part du groupe).
IFRS en EUR millions
30/06/2014
31/12/2013
Capitaux propres et endettement
60.9
67.8
Capitaux propres
60.2
66.8
Passifs financiers courants et non courants
0.7
0.9
Trésorerie nette = (C) + (D)
42.3
53.9
A. Liquidités
43.0
54.7
B. Passifs financiers courants
-0.7
-0.9
C. Trésorerie nette courante = (A) + (B)
42.3
53.8
D. Passifs financiers non courants
IFRS en EUR millions 1er Semestre 2014 1er Semestre 2013
Cash flow lié à l`activité -4.1 2.7
Cash flow lié aux investissements -1.6 -5.0
Cash flow lié aux financements -6.0 -1.1
Variation nette de la trésorerie -11.6 -3.4


La trésorerie et les capitaux propres s’établissent au 30 juin 2014 respectivement à EUR 43,0 millions et EUR 60,2 millions. La capacité d’autofinancement (avant impôt et produits de placements) atteint EUR 2.6 millions au 1er semestre 2014. Les flux liés à l’activité intègrent un impact négatif de EUR 7.0 millions dû à l’augmentation du besoin en fonds de roulement, dont notamment EUR 2.6 millions au niveau des créances et dettes fiscales et sociales et EUR 3.3 millions au niveau du poste clients. 
Au 1er semestre 2013, les flux liés aux investissements intégraient l’acquisition de Videofutur pour EUR 4.1 millions. Les flux liés aux financements intègrent le dividende versé en juin 2014 de EUR 6 millions (15 centimes d`euros par action), le précédent avait quant à lui été versé en juillet 2013.
Perspectives
  • Le Groupe s’attend à une baisse très sensible de ses livraisons au second semestre 2014 en Australie et estime désormais qu`il ne sera pas en mesure d`atteindre son objectif de doublement du chiffre d’affaires international.
  • L’arrivée des opérateurs mobiles européens sur le marché du triple play reste la principale opportunité pour le Groupe dans les prochains mois.

Pour s’y préparer, le Groupe a d’ores et déjà procédé à de nombreux ajustements de son organisation et de ses offres :

  • La séparation de la partie hardware et logiciel & services est aujourd’hui la norme dans les appels d’offres des opérateurs et a déterminé la réorganisation interne mentionnée plus haut. Elle correspond également à une logique technologique, puisqu’une part de plus en plus importante de la valeur logicielle est fournie sur des terminaux mobiles et dans le cloud, sans lien nécessaire avec le terminal TV;
  • Une plus grande mutualisation des fonctions support et services. Ainsi, le pôle France (box Videofutur) a été fusionné au sein du pôle Europe de NetgemTV, permettant de proposer au niveau européen un service complet et mutualisé de gestion déléguée de TV dans le cloud. Cette approche de TV as a Service permet aux opérateurs partenaires de proposer à leurs clients une offre innovante sans avoir à supporter les investissements associés ; 
  • Une gestion plus stricte de ses frais généraux et de ses dépenses de R&D. 

Le Groupe dispose des moyens financiers et humains pour procéder à ces ajustements et continuer son développement. 

Données Pro Forma
Les données pro forma présentées consolident les résultats de Videofutur depuis le 1er janvier 2013 (alors que les données comptables consolidées ne les intègrent que depuis le 1er avril 2013). 

Données en EUR millions 1er Semestre 2014 1er Semestre 2013[1] Variation
Chiffre d’affaires
37.7
35.5
+6%
Résultat Opérationnel Courant
0.0
3.2
– 98%
Résultat Net (part du groupe)
– 0.6
3.7
ns


Opérations et événements importants Au cours du semestre écoulé, Netgem Mexico SA de CV a été créée pour accompagner le développement de nos clients en Amérique Latine. Les comptes du 1er semestre 2014 ont été arrêtés par le conseil d`administration le 30 juillet 2014 et ont fait l`objet d`une revue limitée par les auditeurs du groupe. 

Calendrier prévisionnel de communication financière
Chiffre d`affaires du 3ème trimestre 2014 : semaine du 6 octobre 2014